Procès verbaux des réunions

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’AUGAD

5 FÉVRIER 2011

————————-

RAPPORT D’ACTIVITÉ

 

 

Que s’est-il passé en 2010 pour les usagers de la gare des Arcs-Draguignan ?

 

Fin mars nous avons eu la surprise de voir apparaître des glissières le long des escaliers qui donnent accès aux quais n°2. Elles étaient attendues depuis des années et elles devaient améliorer l’accès aux quai n°2, surtout pour les personnes avec bagages. Passé l’effet de surprise et de satisfaction, nous avons vite constaté que cette supposée amélioration avait ses limites. (voir témoignages d’usagers sur notre site augad.fr et dans TRAVERSE). Il faut prévoir d’arriver en bas sans dommages corporels… D’où l’annonce rajoutée depuis par la SNCF : « n’utiliser ces glissières que pour la montée »...

Retenons qu’il s’agit là d’un geste de la SNCF pour donner l’impression qu’il y a des améliorations en gare des Arcs-Draguignan. Mais le plus important reste à faire…

 

Cette installation visible depuis le 19 mars 2010 est en fait révélatrice d’un changement de comportement de la SNCF et de RFF dans leurs relations avec notre association et certainement avec les autres aussi. Pourquoi la politique de communication de ces entreprises a-t-elle changé par rapport aux années précédentes ? Les interventions des élus, nationaux en particulier, ont certainement contribué à ce changement d’attitude. Merci à Monsieur le Sénateur Collombat et Monsieur le député Couve, ainsi qu’à tous ceux qui se sont impliqués dans ce dossier.

 

Premiers changements :

D’abord le remplacement des directeurs régionaux de RFF et de la SNCF, ensuite les rencontres de l’AUGAD au mois d’avril avec M. PASTOUR (de RFF) et M. TURPIN (responsable de la SNCF pour le Var). Ils nous ont donné des informations plus précises sur un calendrier de travaux indispensables pour que la gare des Arcs soit mise en conformité avec les normes permettant l’accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite (PMR). Un autre signe visible et concret : la halle fret. Celle-ci a été nettoyée et ses ouvertures murées. Cette mise en sécurité précède, nous l’espérons, sa rénovation dans le cadre des travaux évoqués plus haut.

 

Le 9 juillet nous avons rencontré en mairie des Arcs MM. BRU (directeur régional de la SNCF), et MARTRETTE (chargé des TGV pour la région Sud-Est). Ils ont renforcé l’impression énoncée ci-dessus : volonté d’aller à la rencontre des usagers sur leur territoire.

Pendant cette rencontre, un nombre nous a surpris : la fréquentation de la gare serait de 700 000 voyageurs par an dont 120 000 prennent le TGV. La source n’étant pas contestable, ce nombre confirme la position essentielle et centrale de cette infrastructure ferroviaire pour les cinquante communes concernées. Lors de cette visite, M. Martrette nous a indiqué la mise en place, à partir de décembre 2010, d’un TGV supplémentaire renforçant la desserte pour PARIS aller et retour, en fin de semaine (vendredi, samedi et dimanche).

 

En ce début de juillet, nous avons également rencontré le nouveau vice-président du Conseil régional, M. Jean-Yves PETIT, chargé des transports et de l’écomobilité. Nous évoquerons plus loin les changements mis en place pour que le service attendu de la SNCF en matière de TER soit à la hauteur des budgets qui lui sont consacrés.

 

TOUTES CES RENCONTRES AVEC DES RESPONSABLES RÉGIONAUX ONT CONFIRMÉ NOTRE IMPRESSION ÉVOQUÉE PLUS HAUT : IL Y A UN CHANGEMENT VISIBLE DANS LA POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA SNCF ET DE RFF.

 

Oui, les travaux de rénovation de la gare et des quais sont prévus et programmés… enfin, dès que la convention de financement sera signée par tous les financeurs. La CAD pour sa part a voté à l’unanimité en novembre 2010 sa participation de 10% sur un montant de travaux évalués à 6 millions d’euros (soit 600 000€ pour la CAD).

La fin des travaux est prévue pour fin 2013. Il s’agit de la restauration et modernisation des bâtiments, rehaussement des quais et installation d’ascenseurs pour accéder aux quais n°2.

 

Le 12 mai 2010, nous avons rencontré à Sainte-Maxime les principaux maires composant le Comité des élus du Golfe de Saint-tropez. Ils nous ont affirmé une fois de plus que la gare des Arcs-Draguignan était naturellement la gare la plus adaptée géographiquement aux voyageurs habitant le Golfe. La présence aujourd’hui de M. le Maire de Sainte-Maxime confirme le soutien qu’ils accordent à l’AUGAD. Pour que les voyageurs venant du Golfe changent d’habitudes (ils vont à Saint-Raphaël ou Toulon), il faudrait que les arrêts des TGV et des autres trains grandes lignes soient rétablis comme nous le réclamons depuis plus de trois ans. La position de ces élus renforce nos revendications concernant l’amélioration de la desserte en trains grandes lignes en gare des Arcs-Draguignan (arrêts TGV, surtout en direction de Paris, Lyon et l’Est de la France).

 

Vous trouverez un compte rendu de ces rencontres dans TRAVERSE et sur notre site augad.fr

 

Avant les rencontres de l’automne, nous avons participé aux journées consacrées aux associations les 4 et 5 septembre. Notre présence pour la première fois au Parc Haussmann à Draguignan nous a permis de nous faire mieux connaître et de rencontrer une population nombreuse.

 

Nous avons relayé la pétition de la FNAUT-PACA sur sa demande de plus de TER en région PACA. France3 est venue en gare des Arcs pour diffuser un reportage sur cette action au journal du 19/20.

 

Le comité de ligne s’est tenu aux Arcs le 8 novembre 2010 pour les deux tronçons Les Arcs-Toulon et Les Arcs-Estérel. Il a permis à la SNCF et à RFF, pour une fois réunis en un même lieu et à la même heure, de faire le point sur la situation du trafic TER en région PACA jusqu’au 31 octobre 2010. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas brillant !

Pour remédier à cette situation catastrophique (suppressions et retards de plus de 30% des TER) un plan PrioriT a été mis au point par la Région et la SNCF. Nous avons senti une réelle volonté d’améliorer la situation.

Ce plan s’inscrit dans une action générale de la SNCF qui veut rééquilibrer sa politique de transports au profit des TER.

Ce plan peut se résumer en trois axes :

-une meilleure information des voyageurs

-une meilleure gestion des situations de crises

-des trains aux horaires mieux adaptés

Nous pouvons retenir trois nombres :

250 mesures pour améliorer les TER, concernant 100 000 voyageurs/jour en PACA et pour 40 000 000 d’euros investis dans la réalisation de ce plan.

Quelques précisions :

-Améliorer les ateliers de maintenance (et créer un atelier de petite maintenance en gare des Arcs).

-Renouveler plus rapidement le matériel roulant.

-Améliorer l’infrastructure en collaboration avec RFF.

-Professionnaliser la gestion des imprévus : information des voyageurs, mise en sécurité des matériels, des gares et des infrastructures.

-renouer le dialogue social (rendez-vous trimestriels pour faire le point sur les problèmes d’effectifs).

 

De façon globale un point trimestriel sera fait pour apprécier si les objectifs fixés par ce plan sont atteints. De ces résultats dépendront ou non des pénalités financières infligées par la Région.

 

Nous suivrons de près les résultats de la mise en œuvre de ce plan PrioriT, trimestre après trimestre.

 

Une autre rencontre nous a permis de donner notre position sur le raccordement de Draguignan au réseau ferroviaire en transports collectifs. Voir TRAVERSE et notre site pour plus de détails.

AUGAD

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 22-01 2011

 

Étaient présents : Serge Desenfants, Martine Dupart, Michel Dupart, René Just, Jean-Marie Loupot, Michel Pourriol, Françoise Rennuit, Olivier Robion.

Excusés : Georges Anton, Robert Caire, Irène Jodar, Joëlle Lacube, Vincent Meyrand.

Absente : Jackie Pozzana.

 

Michel Pourriol présente d’abord deux informations :

Le 4/02 à Marseille : de 14h30 à 16h,  à la Direction régionale SNCF PACA, réunion d’échanges avec les représentants régionaux des associations d’usagers et de consommateurs. Qui ira ? René Just veut bien se dévouer !

-J.M.Cherrier, chargé du dossier LGV PACA à la SNCF, a envoyé à l’AUGAD un dossier sur la LGV.  Il aura bientôt une rencontre avec M.Parlanti maire des Arcs. Il faudra transmettre à ce dernier le dossier de financement de la LGV, récemment communiqué à l’AUGAD.

 

L’ordre du jour est ensuite abordé : préparation de l’AG du 5 février.

 

ORGANISATION MATÉRIELLE :

Écran, projecteur et table : prêt de l’ARLIFAD.

-Sono : mairie des Arcs, ou Serge  en dépannage.

-Il faut faire imprimer 500 cartes d’adhérents (sans date) et se procurer un tampon dateur : Serge s’en occupe, ira voir l’imprimeur ABC. Françoise peut l’aider.

-Organisation de l’accueil :

Dès 9h30, renouvellement des adhésions. Il faut 3 personnes :

Listes d’émargements, procurations et personnes présentes : Serge et Jacqueline Debret (de Lorgues) s’en chargeront.

Relevé des renseignements, adresses postales et mails : Françoise, Martine.

Encaissement et rédaction des cartes de membres : Georges.

Le président et J.M.Loupot se chargeront d’accueillir les élus et personnalités.

           

            DÉROULEMENT DE L’AG :

 

Doit-on commencer par le rapport financier ou par le rapport d’activité ? La réponse n’est pas unanime. Ce sera le rapport financier, présenté par l’équipe des trésoriers (c’est-à-dire par Françoise). Nombre d’adhérents : environ 200 (2009 + 2010) dont 143 à jour de cotisation pour 2010. (les seuls qui auront le droit de voter  les résolutions. )

 

Michel Pourriol présentera  le rapport d’activité en s’appuyant sur le diaporama qu’il a élaboré avec René Just.

Nous examinons ce diaporama. Quelques modifications et rectifications de détail seront effectuées par les deux auteurs.

Demander à René Defurne de présenter ce qui concerne la LGV puisque c’est lui qui a suivi le dossier. S’il ne le souhaite pas, ce sera fait par J.M.Loupot.

 

Renouvellement du CA :

Il y a 4 démissionnaires : Bruno Decara, Irène Jodar, Maurice Jouvet, Vincent Meyrand.

Membre statutairement sortant : Ollivier Robion.

Actuellement sont candidats déclarés : Ollivier qui se présente à nouveau ainsi que M.Antona (de Claviers),  Michel Dupart, M.Fourneret (de Ramatuelle et Paris), Claude Gillet (de Draguignan) et Marc Viel (Flayosc). Ce serait bien de favoriser la diversité de la représentation des territoires concernés par la gare.

Après discussion, il est décidé d’accepter lors du CA les candidatures de dernière minute.

 

 

Le directeur adjoint des transports pour le Conseil général présentera rapidement le réseau VARLIB.

 

Pour l’apéritif le budget prévu se situera entre 300 et 500 euros.

 

Rendez-vous quelques jours avant l’AG pour les dernières mises au point.

 

 

 

 

CONSEIL D’ADMINISTRATTION DE L’AUGAD

RÉUNION DU 27 NOVEMBRE 2010

 

Étaient présents : Robert CAIRE, Martine DUPART, Michel DUPART, René JUST, Joëlle    LACUBE, Jean-Marie LOUPOT, Michel POURRIOL, Françoise RENNUIT, Olivier ROBION.

Excusés : Georges ANTON, René DEFURNE (invité), Serge DESENFANTS, Irène JODAR, Maurice JOUVET , Jackie POZZANA.

Absent : Vincent MEYRAND.

 

Plusieurs informations sont données :

 

1- Golfe de Saint-Tropez.

 

 .M.Loupot a téléphoné à Mme Lanliard, Maire de Plan-de-la-Tour, à propos de l’article sur l’AUGAD qui doit être publié dans les journaux municipaux des communes du Golfe. Elle s’en occupe et publiera le texte de l’AUGAD précédé d’une introduction qu’elle rédigera elle-même. Ce sera probablement dans les bulletins du premier trimestre 2011.

 Dorénavant, il faudra envoyer le courrier directement à Mme Lanliard et non au secrétariat du Comité des élus.

 

2- Sur la LGV :

 

France 3 Côte d’Azur a demandé la position de l’AUGAD concernant la future LGV. M.Pourriol a insisté sur les deux points suivants :

-Pour l’AUGAD, la saturation des voies existantes rend indispensable la construction d’une voie supplémentaire. La LGV est donc une nécessité et l’AUGAD y est favorable.

-Mais l’association ne prend pas position sur le choix d’un tracé.

 

René Defurne demande à être déchargé du dossier LGV à partir de février 2011. Qui le remplacera ? Le ou les  volontaires sont invités à se faire connaître…

 

3- Lettre de l’AUGAD à M.Mougenot (Directeur d’exploitation TER-PACA) et à M.J.Y Petit, vice-président au conseil régional chargé des transports et de l’écomobilité.

 

 L’AUGAD fait part à la SNCF et à la Région de ses demandes concernant la desserte en TER de la gare des Arcs-Draguignan.   

                                                                                                                         La lettre a été préparée par JM Loupot et O.Robion. J.Lacube signale qu’aucun TER n’assure à Marseille la correspondance avec le dernier TGV partant de Paris.

Le CA est unanime pour que cette correspondance soit prise en compte : à ajouter à la lettre. (Ajouter la lettre au compte rendu).

 

4- Mme Gravet, responsable SNCF pour la gare des Arcs-Draguignan

 

 La gare des Arcs est maintenant reliée à celle de Nice et non plus à Toulon comme précédemment. M.Pourriol prendra contact avec Mme Gravet pour présenter l ‘association et savoir quelle est sa fonction. Ses coordonnées : Mme Katia Gravet 04 98 12 98 53 ou 06 23 54 06 27

Adresse mail : katia.gravet@sncf.fr

 

5- Élections cantonales :

 

R.Caire propose de profiter des cantonales pour interpeller les différents candidats sur les questions relatives à la gare des Arcs.

Ce sera fait dès qu’ils seront officiellement déclarés.

 

6- L’entretien de l’AUGAD avec M.Miton

 

Un débat s’engage pour définir l’actuelle position de l’association sur la question du « raccordement de Draguignan au réseau ferroviaire en transports collectifs ».

Voir en pièce jointe le texte qui reprend les différents points d’accord et définit cette position. Ce texte va être envoyé à M.Miton pour qu’il l’intègre à son relevé d’entretien.

 

7- Le prochain numéro de TRAVERSE

 

Quelques suggestions pour le contenu : comptes rendus des rencontres avec SNCF, région, élus…

Quelques brèves, sur IDTGV, abribus pour la gare… Courrier des adhérents. Les demandes de l’AUGAD concernant TER et TGV.

Et surtout convocation à l’Assemblée générale, renouvellement de cotisation.

Ce numéro de la revue devra être prêt pour la distribution le 15 janvier 2011.

 

 

La prochaine assemblée générale se tiendra aux Arcs, le samedi matin 5 février 2011, à Château-Morard.

 

Françoise RENNUIT préparera le rapport du trésorier pour l’AG en relation avec Georges ANTON actuellement souffrant.

 

 

 

Pour terminer, Michel Pourriol évoque la nécessité de préparer son départ en tant que président. Il tient à passer le relais dans de bonnes conditions : il faut penser à lui trouver un successeur. Ce ne sera pas facile ! Qui ?

 

Présents : Martine Dupart, Michel Dupart, Irène Jodar, Maurice Jouvet, René Just, Joëlle Lacube, Michel Pourriol, Jackie Pozzana, Françoise Rennuit.

Absents et excusés : Georges Anton, Robert Caire, René Defurne, Serge Desenfants, Jean-Marie Loupot, Vincent Meyrand, Olivier Robion.

 

  C’est un CA de rentrée, nous faisons le bilan d’un certain nombre d’activités de l’association depuis le 15 juin : les rencontres avec Jean-Yves Petit, vice-président du Conseil Régional chargé des transports et de l’écomobilité (6 juillet), avec les représentants régionaux et départementaux de la SNCF (le 9 juillet). Voir les comptes rendus de ces différentes réunions en pièces jointes.

 

 Bilan aussi de la journée des associations : 4 et 5 septembre 2010.

 Aux Arcs : comme chaque année, accueil excellent, emplacement bien préparé, merci à M. le  Maire et aux employés municipaux !

 -À Draguignan : c’était une première pour l’AUGAD qui jusqu’à cette année n’avait pas accès à cette journée. La participation a été satisfaisante, beaucoup de visiteurs à notre stand. Grand intérêt du public pour notre existence et nos actions.

Sur les deux sites : une vingtaine d’adhésions nouvelles au total. Cela encourage à renouveler l’expérience l’an prochain.

 -À Lorgues, les difficultés d’organisation sont apparues dès le matin. Aucune place n’était réservée pour l’AUGAD alors que les démarches avaient été faites en temps utile. Après un essai d’installation, Olivier R et Irène J ont pensé que les conditions n’étaient pas réunies pour une rencontre avec la population : ils ont donc décidé d’annuler la participation de l’AUGAD à la journée après coup de fil à Michel P.  Donner une suite ??

 

Enfin, bilan du dernier  TRAVERSE : il était prêt pour le 15 juin, jour de la réunion des dernières mises au point ! Réunion écourtée pour cause de catastrophe. La distribution a été repoussée à début juillet. Le numéro semble avoir été apprécié (selon quelques témoignages).

 

  ACTIONS À COURT TERME :

 

 -Pétition de la FNAUT « Pour plus de TER en région PACA » :

France3 souhaite faire un reportage sur ce sujet avec participation de l’AUGAD. Nous nous retrouverons donc le jeudi 16 septembre de 8h à 9h en gare des Arcs-Draguignan pour une opération signature de pétition, sous l’œil de la caméra de France3.

 

 -Ne pas oublier d’élaborer un document présentant l’AUGAD pour le publier dans les journaux municipaux des communes du Golfe de Saint-Tropez. À vos plumes ou vos claviers !

 

 -Enfin, pour tenter de résoudre le problème des parkings saturés devant la gare, nous souhaiterions rencontrer le Maire des Arcs afin d’explorer avec lui les différentes solutions.

 

N’oublions pas :

JEUDI 16 SEPTEMBRE DE 8 HEURES À 9 HEURES DEVANT LA GARE

POUR UNE OPÉRATION SIGNATURE DE PÉTITION !

 

 

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 20 MAI 2010

 

Présents : Georges Anton, Robert Caire, Martine Dupart, Maurice Jouvet, Jean-Marie Loupot, Michel Pourriol, Françoise Rennuit, Olivier Robion.

Excusés : Bruno De Cara, René Just, Vincent Meyrand.

Absents :Serge Desenfants, Irène Jodar, Joëlle Lacube, Jackie Pozzana.

 

Beaucoup d’absents : dorénavant la convocation comportera une demande de signaler si l’on sera présent ou pas, avec prière de répondre !

 

Depuis le dernier CA (27 février) il s’est passé beaucoup d’événements :

  • Pose de plans inclinés dans le souterrain de la gare,

  • rencontre avec la SNCF (M.Turpin) et avec RFF (M.Pastour),

  • rencontre à Sainte-Maxime avec les élus du Golfe de Saint-Tropez,

  • publication de TRAVERSE (diffusion aux adhérents et aux élus : 230, tirage total 300.

 

Le prochain numéro de TRAVERSE.

 

Michel Pourriol constate que la réalisation de la revue est un gros travail et lance l’idée de le faire faire entièrement par des professionnels. Après débat il est décidé d’éviter ce qui serait une charge financière trop importante et de poursuivre le travail en amateurs : il vaut mieux que ce soit imparfait mais moins cher ! (parole de trésorier ! )

Prévoir tous les textes pour le 7 juin au plus tard.

Date limite de l’envoi par la poste : le 21 juin.

Faire un simple recto-verso : rencontres avec les élus du golfe, M. Turpin, M. Pastour, puis courrier des lecteurs.

 

Les courriers reçus et envoyés par l’AUGAD.

 

  • Un usager habitant Callas, M. Audibert, nous a écrit en nous demandant d’intervenir auprès de la SNCF pour tenter d’obtenir un remboursement des frais occasionnés aux abonnés par la grève. Nous avons envoyé un courrier à M. Philippe Bru, directeur régional de la SNCF. Aucune réponse à ce jour.

  • M. Audibert a été prévenu par courrier de notre démarche. C’est maintenant un nouvel adhérent.

  • Lettre envoyée à M. Audibert-Troin président de la CAD pour demande de subvention.

 

Par ailleurs M. Pierre-Yves Collombat, Sénateur du Var, nous a fait part de l’échange de courrier qu’il a eu avec la SNCF à la suite de son intervention au Sénat et de la réponse du Ministre Dominique Bussereau. Il a demandé à la SNCF de cesser d’opposer constamment la gare des Arcs-Draguignan à celle de Toulon beaucoup plus importante (ce que l’AUGAD n’a jamais nié) et de comparer plutôt Les Arcs et Saint-Raphaël qui sont d’importance égale en termes de nombre de voyageurs. Cet argument devrait être repris par l’AUGAD dans ses futures relations avec la SNCF à propos des arrêts TGV : notre bassin d’usagers est d’ailleurs plus important que celui de Saint-Raphaël !

 

Comptes rendus des différentes rencontres.

 

Voir les comptes rendus écrits séparés.

 

Trésorerie

 

  • Les trésoriers font état de frais bancaires élevés, or la gestion des comptes devrait être gratuite pour une association. Il faut donc prendre rendez-vous avec la Caisse d’Épargne pour clarifier la situation. Françoise Rennuit a déjà essayé à plusieurs reprises mais la personne concernée à la C.Ep. est absente. Françoise propose de faire jouer la concurrence. Elle va contacter d’autres banques : Crédit mutuel, HSBC, qui sont gratuits pour les associations.

     

  • La Poste prend des frais de redistribution du courrier (la boîte postale est aux Arcs et le courrier réexpédié à Draguignan chez Michel Pourriol). Le contrat de réexpédition cesse le 15 juin. Georges Anton ira à la Poste des Arcs pour le renouveler pour une année en réactivant la boîte postale.

     

  • La question épineuse des remboursements de frais :

    Il est maintenant indispensable pour l’AUGAD d’avoir une comptabilité présentée selon des règles strictes car elle touche des subventions importantes et peut donc être soumise à un contrôle de ses comptes et de l’utilisation des fonds. C’est pourquoi l’équipe des trésoriers a essayé de proposer les quelques modifications qui nous sont présentées :

    Trop de frais sont remboursés sans qu’aucun formulaire soit rempli et sans justificatif. Les remboursements demandés le sont légitimement mais aucun contrôle n’est possible a posteriori. Les trésoriers proposent d’établir un formulaire unique qui comprendrait à la fois les déplacements et les fournitures de bureau et autres frais divers.

    Pour faciliter sa mise en œuvre : faire la liste de tout ce qui est susceptible dêtre remboursé et des motifs de remboursement. Préciser les tarifs de remboursement : le km en voiture personnelle reste fixé à 0,50€, le voyage se fait en train 2nde classe chaque fois que possible et le covoiturage est à privilégier. En règle générale, un remboursement ne se fera qu’après présentation d’une facture (et pas d’une facturette de carte bancaire).

La discussion fut orageuse car certains se sont sentis mis en cause et suspectés de demander des remboursements indus. Or il n’en est rien : il s’agit simplement de pouvoir apporter les justificatifs de ce qui est dépensé. Par ailleurs l’équipe des trésoriers insiste sur le fait que faire partie d’une association implique toujours l’acceptation d’une part de bénévolat y compris financièrement. À chacun de juger et de décider pour lui-même.

 

Pour terminer, plusieurs décisions:

     

-Faire (cf plus haut) la liste exhaustive des motifs de remboursement, des tarifs et de ce qui pourra dorénavant être remboursé (Françoise R. et les trésoriers).

    -Préparer le formulaire de frais engagés et remboursables (Françoise , à partir de ce qu’elle a déjà présenté au CA).

    -Jean-Marie Loupot va rencontrer la Maire de Plan-de-la Tour pour savoir de quel espace nous disposerons dans les bulletins municipaux des communes du Golfe.

    -Enfin, à vos plumes pour le futur TRAVERSE ! Faites des brèves !

    Et à bientôt.

     

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 27 FÉVRIER 2010.

 

 

Étaient présents : Georges Anton (GA),  Robert Caire (RC), Bruno De Cara (BDC), René Defurne (RD), Martine Dupart (MaD), Michel Dupart (MiD), Irène Jodar (IJ), Maurice Jouvet (MJ), René Just (RJ), Joëlle Lacube (JL), Jean-Marie Loupot (JML), Michel Pourriol (MP ou Le Président !).

Excusés : Vincent Meyrand, Jackie Pozzana, Françoise Rennuit.

Absent : Serge Desenfants.

 

            Quelques mots de bienvenue, puis le Président Michel Pourriol présente les différents membres du CA pour Bruno De Cara, nouvel arrivant. Ce dernier précise qu’il souhaite défendre les intérêts des usagers ; lui-même prend le train de 6h02 presque tous les jours en gare des Arcs-Draguignan pour se rendre à son travail (Fac de Nice). Ce train ne va plus jusqu’à Vintimille, cela oblige les voyageurs à un changement : 1/2h perdue !

En fait, ce train va jusqu’à Vintimille sans que les voyageurs en soient informés car ce TER change de nom. L’AUGAD posera sur ce point une question écrite à la SNCF.

 

 

BILAN DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 20 FÉVRIER 2010.

 

-Nombre de participants (une soixantaine) et d’adhérents représentés (32 procurations) satisfaisant.

-Présence de nombreux élus de tout le territoire de la CAD dont son président O.Audibert-Troin, du député J.M.Couve, de l’attaché parlementaire du Sénateur P.Y.Collombat : c’est une belle reconnaissance de l’importance de l’AUGAD.

-91 renouvellements de cotisations à ce jour. Il faudra adresser une lettre de relance aux adhérents non à jour de leur cotisation. (peut-être à l’occasion du prochain TRAVERSE ?)

-JML souligne que deux élus ont fait des propositions positives : M.Couve nous invite dans le Golfe : il faut y aller. Et M.Audibert-Troin s’est engagé à faire installer par la CAD des glissières pour les bagages le long des escaliers du souterrain si la SNCF manquait à sa promesse de le faire avant l’été.

-Enfin, la presse a fait un compte rendu de l’AG : satisfaisant dans La Marseillaise, sommaire et erroné dans Var Matin. MP a depuis lors rencontré la journaliste de ce journal pour lui fournir des éléments lui permettant de faire un meilleur article sur l’AUGAD. Regrettons simplement qu’aucun journal ne mentionne un point très important : l’adhésion de l’AUGAD à la FNAUT.

 

Concernant ce dernier point, l’intervention de Claude Jullien n’a pas tenu ses promesses et a un peu gâché la fin de l’AG. Certains participants étaient agacés par l’imprécision du propos. Heureusement que RD et Serge D ont su récupérer la situation !

 

COMPOSITION DU BUREAU

 

Rappel du bureau sortant:

Président : Michel Pourriol

Vice-président : Jean-Marie Loupot

Trésorier : Georges Anton

Trésorier adjoint : Maurice Jouvet

Secrétaire : Martine Dupart

 

Après discussion le nouveau bureau est composé comme suit :

 

Président : Michel POURRIOL

Vice-Président : Jean-Marie LOUPOT

Trésorier : Georges ANTON

Trésorier adjoint : Maurice JOUVET

À cette équipe de trésoriers se joindra Françoise RENNUIT, nouveau membre du conseil d’administration, qui pourra ainsi s’initier au fonctionnement de l’association et éventuellement prendre la relève en cas de besoin.

Secrétaire : Martine DUPART

 

JL sera plus spécialement chargée des listes d’adhérents, en relation avec GA et MaD. Elle prend ainsi le relais de Serge et fera les étiquettes pour l’envoi du  courrier aux adhérents. Elle s’assurera avec tous de respecter la confidentialité des données recueillies auprès de ces derniers : adresses postales et électroniques, numéros de téléphone …

 

La liste des membres du nouveau bureau devra être envoyée en Préfecture, ainsi que la mention d’adhésion de l’AUGAD à la FNAUT. De même il faudra adresser un courrier à la SNCF et à RFF pour les informer de cette adhésion.

(Faut-il ajouter un nouvel article 1 Bis aux statuts ? RD propose « L’AUGAD est adhérente à la FNAUT par décision de l’Assemblée générale extraordinaire du 20 février 2010 ». Cet ajout  n’est pas obligatoire).

 

Outre les désignations au Bureau, nous définissons les délégations pour des tâches spécifiques.

 

Site : René JUST accepte d ‘en être toujours gestionnaire. Il pourra être aidé de Bruno DE CARA quand ce dernier pourra se rendre disponible.

 

Listing : Joëlle LACUBE

 

-René DEFURNE reste le spécialiste TGV et LGV et participera aux réunions organisées par exemple par RFF. Son suppléant sera Jean-Marie LOUPOT en charge des relations avec RFF.

 

-Pour la revue TRAVERSE, il faut un comité de rédaction, de lecture, et il faut en assurer la fabrication. Cela se fera autour de Michel DUPART, Martine DUPART, Joëlle LACUBE et Serge DESENFANTS.

 

-Jean-Marie LOUPOT continuera d’assurer les relations avec la SNCF tant Mme Chevalier que son successeur.

 

-Olivier ROBION reste toujours responsable de toutes les questions relatives à la desserte de la gare des Arcs-Draguignan.

 

Conseil de Développement de la CAD : Michel DUPART continuera à y siéger.

 

Relations avec la presse, communication : Michel POURRIOL.

 

Relations avec les élus : Michel POURRIOL.

 

-Jean-Marie LOUPOT rappelle qu’il est membre du Comité de Développement de la commune des Arcs (développement économique, durable, et de proximité).

 

 

PERSPECTIVES, ACTIONS  PRÉVUES :

 

>Lettre ouverte aux candidats aux élections régionales : déjà remise à M.Vauzelle et à P.Chesneau. La transmettre aux autres candidats têtes de listes.

 

>Golfe de Saint-Tropez : remercier le député JMCouve par lettre et lui demander rendez-vous.

 

>Assurer le suivi de l’utilisation des parkings : il y aura des réunions d’élus.

 

>Organiser chaque mois à partir d’avril une manifestation à la gare avec distribution de tracts, contact régulier avec les usagers TER, présentation de nos revendications etc. Se rappeler ainsi à l’attention de tous.

 

>RC suggère de prendre contact par le biais de la FNAUT avec d’autres associations d’usagers pour envisager éventuellement des actions communes ou semblables.

 

>Mettre en chantier un nouveau TRAVERSE avec compte rendu de l’AG, articles courts, photos, témoignages, infos pratiques … Surtout beaucoup de brèves.

 

>Question écrite à la SNCF concernant le TER du matin n’allant plus jusqu’à Vintimille : voir début de ce compte rendu. Reprendre aussi avec la SNCF la question des  abonnés TER prenant un TGV et … payant une amende.

(RD rappelle qu’il avait obtenu de la SNCF un service spécial à Marseille sur cette question. Faire à nouveau le point sur les problèmes TER-TGV.)

 

>Enfin, signaler notre adhésion à la FNAUT à la fois à la Préfecture, la SNCF, RFF, et le mettre dans les en-têtes de tous nos courriers.

 

 

            Pour terminer cette matinée, le Président nous invite à un moment de détente autour d’un petit apéritif (nous terminons ensemble ce qui reste de l’AG).

 

:

 

 

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE       ORDINAIRE DU 20 FÉVRIER 2010.

 

      L’AUGAD a tenu aux Arcs son assemblée générale qui outre une soixantaine d’adhérents et sympathisants a accueilli de nombreux élus: M.Couve, Député du Var, M.Audibert-Troin, Président de la Communauté d’Agglomération Dracénoise, M.Blanc, Maire de Bargemon et adjoint aux transports de la CAD, M. A.Parlanti, Maire des Arcs et qui nous accueille dans la Salle des Fêtes Hugony, Mme et MM. les Maires  de La Motte, Lorgues, Vidauban. D’autres personnalités se sont excusées de ne pouvoir venir : Mme la Sous-Préfète, M. Mariani, M. le Maire de Draguignan, M. Spada. M. le Sénateur du Var P.Y.Collombat a mandaté son attaché parlementaire M. Lelong pour intervenir en son nom.

 

      Le Président Michel Pourriol, après un mot de bienvenue et de remerciement, laisse le Trésorier Maurice Jouvet présenter le rapport financier (préparé avec Georges Anton) qui révèle deux points essentiels :

      -Les élus nous soutiennent non seulement par leur présence mais aussi par leurs subventions -sans parler d’autres formes d’aides, prêts de salles et de matériels, impression de notre revue TRAVERSE (Merci au Service culturel de la Mairie des Arcs et à son personnel si serviable et accueillant à nos demandes ! ).

      -Le bilan financier est satisfaisant et va permettre à l’AUGAD de mener à bien ses projets pour l’année qui vient.

Mis aux voix, le bilan financier est adopté à l’unanimité des membres présents et représentés (une trentaine de procurations sont parvenues).

 

      Le rapport d’activité rappelle toutes les manifestations entreprises par l’AUGAD auprès des usagers et des autorités en 2009, avec quelques moments forts :

      -le 15 avril, manifestation en gare des Arcs-Draguignan pour obtenir une meilleure accessibilité des quais et des trains à toutes les personnes à mobilité réduite, c’est-à-dire les handicapés et chacun d’entre nous dans certaines circonstances (voyageurs accompagnés de jeunes enfants, personnes âgées,  et aussi voyageurs avec des bagages lourds ou encombrants … ). Beaucoup de participants et présence de nombreux élus.

      -le 16 octobre à Draguignan et le 28 novembre aux Arcs : l’AUGAD fête ses quinze ans d’existence lors de deux rencontres conviviales et fort appréciées, et qui chacune regroupent nombre d’adhérents, d’élus et de sympathisants.

Toutes ces manifestations ont eu un grand écho dans la presse locale et sur France3 ,participant ainsi à mieux faire connaître l’association.

      -N’oublions pas la participation de l’AUGAD à l’inauguration des parkings et du début des travaux de la zone des Bréguières aux Arcs, les deux rencontres avec Mme la Sous-Préfète ainsi que celle avec le Colonel Humbert qui constate avec inquiétude que la gare ne répond pas exactement aux besoins des militaires en terme de fréquence des trains tant en semaine que les week-end.

      -Rappelons enfin la rénovation du site internet : tapez augad.fr pour accéder à un site riche en informations sur l’AUGAD et sur les transports en Dracénie, et qui vous permet en outre de faire vos remarques et poser vos questions à l’AUGAD.

 

      Faut-il évoquer enfin la participation de l’AUGAD aux Comités de Lignes, au Conseil de Développement de la CAD, aux journées des Associations de plusieurs communes (l’an prochain il sera possible d’être présent à celle de Draguignan) ? L’année 2009 fut donc particulièrement active pour l’AUGAD, qui compte bien récidiver en 2010 : en effet, maintenir l’existant suppose une mobilisation constante et cela ne suffit pas : l’AUGAD existe pour améliorer la desserte de la gare, son accessibilité à tous et les conditions matérielles d’accueil et de transport de tous les voyageurs. Il y a encore bien du travail à faire.

      Pour terminer ce bilan des activités de l’AUGAD en 2009 le Président annonce DEUX 

BONNES NOUVELLES :

      Le TGV arrivant de Paris à 18h13 est rétabli jusqu’en décembre 2011.

      -Le souterrain de la gare sera équipé de plans inclinés pour y faire glisser ou rouler les bagages !

 

      La parole est donnée aux élus qui souhaitent s’exprimer.

 

        Le Sénateur du Var M. Pierre-Yves Collombat a délégué son attaché parlementaire pour lire à l’Assemblée le texte de la question qu’il a déposée au Sénat et qui recevra réponse du Secrétaire d’Etat chargé des transports début avril : elle invite le Ministre à défendre auprès de la SNCF la gare des Arcs qui est d’intérêt national, et à tenir compte de son importance croissante pour les années à venir.

 

        M. le Député Jean-Michel COUVE a protesté contre la tendance de la SNCF à considérer la gare des Arcs-Draguignan comme une variable d’ajustement dans l’établissement des horaires de TGV et trains grandes lignes. A court terme, il s’est engagé à entrer en contact avec la SNCF et RFF pour défendre la desserte de la gare. A moyen terme, l’amélioration de la liaison routière Draguignan/Sainte-Maxime fait de la gare des Arcs-Draguignan la gare de tout le golfe de Saint-Tropez : il engage l’AUGAD à rencontrer en sa présence les élus du Golfe pour discuter de cette situation. Enfin, à long terme, il invite l’AUGAD à réfléchir avec les élus à l’avenir de tout le territoire concerné par la future LGV : ce que l’on ne veut pas, c’est une urbanisation sauvage au détriment des terres agricoles !

 

                M. Olivier Audibert-Troin, Président de la CAD, après avoir rappelé son attachement constant à la gare, a annoncé que si la SNCF ne tient pas son engagement pour les plans inclinés dans le souterrain, LA CAD  FERA CET AMÉNAGEMENT ! Car on ne peut plus attendre ! Il rappelle l’argent dépensé par les collectivités territoriales pour l’aménagement des extérieurs de la gare. Il annonce qu’il a obtenu du Secrétaire d’État aux Transports M.Bussereau une rencontre en avril sur la desserte de la gare des Arcs-Draguignan. Il fait part du souci de la CAD d’éviter la spéculation en prévision de la future LGV : la CAD a mis en place des outils de maîtrise du foncier et a prévu, dans le Schéma de Cohérence Territoriale de la Dracénie (SCOT) de constituer entre Les Arcs et Le Muy une Zone d’Aménagement Différé. Dès que la question se posera, la CAD pourra ainsi préempter les terrains autour de la future gare LGV.

               

               M. Alain Parlanti, Maire des Arcs, rappelle les trois points qui lui tiennent à cœur: la halle Frêt qui tombe en ruine sera déclarée en péril si la SNCF ne se décide pas à agir. M. Parlanti a enfin obtenu un rendez-vous fin mars avec la SNCF pour examiner cette question. En deuxième lieu, il souhaite continuer avec tous les élus du territoire le combat engagé pour l’accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite et particulièrement aux personnes handicapées. Enfin, il va étudier avec l’AUGAD la possibilité de rendre payante une partie des parkings afin d’éviter les voitures-ventouses de personnes qui ne voyagent pas.

                       

                        L’Assemblée générale doit ensuite procéder à l’élection du nouveau conseil d’administration. Un tiers des membres est statutairement renouvelable. Il s’agit de M.Pourriol (président), JMLoupot, vice-président, M.Dupart, JPFranco et J.Pozzana. Michel Dupart et Jean_Paul Franco ne se représentent pas. Il y a en outre trois démissionnaires : René  Defurne, René Meissonnier et Walter Ugo.

Quatre personnes ont émis le vœu de se joindre au CA : Bruno De Cara, René Just, Joëlle Lacube et Françoise Rennuit.

        Le vote est acquis à l’unanimité des membres présents et représentés.

 

        COMPOSITION DU NOUVEAU CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

Georges ANTON, Robert CAIRE, Bruno DE CARA, Serge DESENFANTS, Martine DUPART, Irène JODAR, Maurice JOUVET, René JUST, Joëlle LACUBE, Jean-Marie LOUPOT, Vincent MEYRAND, Michel POURRIOL, Jackie POZZANA, Françoise RENNUIT, Olivier ROBION.

        Il se réunira prochainement pour élire le nouveau bureau.

 

        La réunion de l’assemblée générale ordinaire se termine par l’exposé des objectifs de l’AUGAD pour 2010.

 

        Deux actions ont déjà eu lieu : l’envoi d’une lettre ouverte aux candidats aux élections régionales, et la participation aux instances de discussion sur la LGV. (L’AUGAD a été invitée par RFF)

        Il s’agira :

        -de renforcer l’audience de l’association dans le Golfe de Saint-Tropez. Faire des adhérents, avec le relais des élus qu’il faudra rencontrer.

        -d’améliorer la situation des TER par des actions ciblées et médiatisées autant que possible.

        -de participer aux mesures prises concernant l’accessibilité de tous aux quais et aux trains.

        -de veiller à l’amélioration de l’utilisation des parkings.

        -de dénoncer chaque fois qu’il sera nécessaire la détérioration de la desserte de la gare en TGV et Trains Grandes Lignes. Cette année, notre souci majeur sera le service des TER.

 

L’assemblée générale étant terminée, nous pouvons passer à l’assemblée générale extraordinaire.

 

 

                ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE DU 20 FÉVRIER 2010.

 

 

        Son but est de se prononcer sur l’adhésion de l’AUGAD à la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT).

M.Claude Jullien, président de la FNAUT-PACA, est venu spécialement de Marseille pour présenter son association, qui poursuit trois objectifs :

        « -représenter et défendre les usagers et consommateurs

        -promouvoir les transports collectifs et les modes de déplacements non motorisés de             personnes

        -protéger l’environnement. »

        (Article 2 des nouveaux statuts de la FNAUT-PACA).

Sur le plan national, la FNAUT fédère deux cents associations, la FNAUT-PACA en regroupe dix-huit. La cotisation annuelle serait de l’ordre de soixante euros.

        Pour l’AUGAD, une adhésion à la FNAUT-PACA donnerait un accès à des informations sur d’autre groupements d’usagers et sur les actions qu’ils entreprennent. Surtout, la FNAUT peut apporter des conseils et une aide juridiques. L’AUGAD pourrait aussi participer à des actions nationales (dans la mesure où elles seraient conformes à ses objectifs) sans pour autant être mise en position de subordination par rapport à la fédération ou à d’autres associations.

        Après un bref débat, l’assemblée vote pour l’adhésion à la FNAUT-PACA à l’unanimité moins une abstention.

 

        L’ordre du jour étant épuisé, le Président Michel Pourriol clôt la réunion et invite chacun à continuer les discussions en partageant un apéritif amical. Chacun est remercié de sa présence et de sa participation aux différentes manifestations de l’association. À bientôt.

 

 

 

 

                     Compte-rendu de la réunion du Conseil du 23 janvier 2010

 

 

      Cette réunion s’est déroulée à Digne, à la Bourse du Travail. Etaient présents: Mme BLANCHET ( FNAUT 05), MM. Francis BOULANGER ( ABOUTIR ), Jean GONELLA ( FNAUT 13), Claude JULLIEN ( Pdt FNAUT PACA), François KERMARC ( ADTC Pays d’Aix), Jean-Louis LARICE ( FNAUT PACA), Frédéric LAUGIER ( FNAUT PACA), Jean ARMAND, James DE CICCO, Louis MOSCIONI ( Volontés Citoyennes).

                 Excusés: MM. Philippe CRETIN, Pierre QUILLIET, Ladislas GROSZ, Jean-Paul MENARD, Fabrice LE RU, Jacques SILHOL.

 

            Les débats sont ouverts à 10.45

 

  Constat préalable: il est très difficile de venir à Digne par les transports publics. Les participants extérieurs au département ont utilisé la voiture (1), le co-voiturage ( 4 ), le car de la SCAL ( 1). Une mention spéciale à M. BOULANGER qui, pour venir de Guillestre, a enchainé un car remplaçant un TER en grêve, un TER à partir de Gap, puis l’auto-stop pour venir de St Auban.

     Il est noté que le car de la SCAL, qui double le service ferroviaire jusqu’à Manosque ( lorsqu’il n’est pas assuré en car), assure au delà une desserte locale fort utile ( Volx, Oraison, Les Mées) et bien fréquentée

 

 FNAUT PACA.

– Assemblée Générale : elle se tiendra le samedi 27 mars 2010, à Marseille, donc le premier week-end aprés les élections régionales.

-Aller et Venir: la parution du bulletin est devenue aléatoire . Compte tenu des coûts ( tirage, envois) et de la difficulté à coller à l’actualité par rapport à d’autres moyens d’information, la question du maintien du bulletin est posée.  Le numéro 45 sortira pour l’Assemblée Générale, mais l’avenir de cette publication sera à l’ordre du jour.

  30% des adhérents individuels nous ont communiqué une adresse E mail, ce qui limiterait la pertinence d’une version électronique du bulletin. En outre, une version papier constitue un document toujours utile à remettre aux responsables que nous rencontrons.

-Site Internet ( www.fnaut-paca.org) : il connait une fréquentation notable, et la plupart des questions tournent autour de réclamations ( SNCF, RTM, aérien, SNCM ) et sur le tracé du TGV PACA.

-Finances: elles sont excellentes, vu le peu de dépenses engagées tandis que nous allons toucher une subvention du Conseil Général des Bouches du Rhône, d’un montant de 1000€.

 

Politique régionale des transports.

    A quelques semaines des élections , le bilan de la Région serait positif si la SNCF assurait le service pour lequel elle est rémunérée, ce qui est loin d’être le cas. Il est déploré le manque d’expertise technique de la Région, qui s’engage et paye la SNCF sans étudier au préalable dans le détail les projets qui ont été ou vont être réalisés: l’échec de la modernisation de Marseille – Aix ( l’occupation moyenne des TER n’y a pas varié malgré le doublement du nombre de trains!) en est un brillant exemple.

   Peut-être la Région devrait-elle aussi prendre conseil auprés des associations d’usagers et redonner aux comités de ligne leur rôle d’échanges entre le public et les élus: les derniers organisés relevaient plutôt de la mise en scène, où l’on nous présentait des projets déjà validés et impossibles à modifier, comme les horaires dits cadencées ou la 3ème voie Blancarde – Aubagne.

 

Montgenèvre: les études d’une percée ferroviaire ont été lancée le 16 janvier.

 

Val de Durance: aprés les travaux ayant touché cet axe , il a été constaté que les vitesses n’ont pas été relevées, la SNCF se ménageant ainsi une marge lui permettant de rattraper les fréquents retards.

   Par ailleurs, certains trains sont limités à Gap, la correspondance pour Briançon partant 59mn plus tard, d’où un temps de trajet proche de 5H sur Marseille – Briançon: on en revient à l’époque du PLM, la fiabilité en moins!

 

Chemins de fer de Provence: la première des 4 nouvelles rames commandées par la Région doit être livrée le 30 janvier ( N.B: elle l’a été en 2 fois: première voiture le 30/01 et seconde le 02/02). Aprés essais et formation du personnel, elle pourrait rouler pour l’été prochain.

 

Digne – St Auban: 4 réunions publiques de présentation du projet de réouverture se sont déroulées en novembre et décembre à Digne, Chateau Arnoux, Malijai et Mallemoisson, et ont connu un grand succés. On a pu y noter l’ unanimité des décideurs ( Etat, Région, Conseil Général et Ville de Digne) en faveur du projet. RFF propose 3 options de 57M€ à 73M€ selon que la voie est maintenue à écartement standard ou dotée d’une troisième file de rail permettant la circulation d’autorails des Chemins de fer de Provence, à voie de 1m.

    Dans l’option basse, le service comporterait un TER Marseille- Digne par heure et par sens à partir de 2015.

    Seule la réunion de Malijai a été marquée par une forte opposition, venant de riverains peu informés des enjeux du projet, voire hostiles à toute considération autre que locale.

    Pour l’immédiat, le débroussaillage  de la voie, à l’abandon depuis 1989 pour le service voyageurs, doit être réalisé d’ici fin mars ( à temps pour les élections), et une étude technique détaillée sera conduite, incluant en particulier le traitement des passages à niveau, dont la plupart doivent être supprimés, en application d’une directive ministérielle.

   En complément de ce dossier, la sécurisation de la traversée de l’usine ARKEMA à la sortie de St Auban est évaluée à 25M€ ( déplacement de 2 cuves de produits toxiques ou construction d’une galerie ventilée).

   L’association Volontés Citoyennes a demandé la création d’un comité de suivi du projet de réouverture.

   Le projet Digne – St Auban permettra de combattre le risque de désertification de l’Est des Alpes de Haute Provence, alors qu’Aix et Marseille exercent une attraction de plus en plus grande, et que Manosque est devenue la 1ère ville du département. Une desserte renforcée Marseille – Aix -Manosque / Pertuis est d’ailleurs envisagée à l’horizon 2016, pour un coût de 140M€.

   D’autres perspectives méritent aussi d’être prise en considération, comme des TER Digne – Avignon ( la liaison avec la gare TGV de Courtine sera opérationnelle en 2013) et Digne – Grenoble.

 

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 16. 30.