Procès verbaux des réunions

CONSEIL D ‘ADMINISTRATION DE L’AUGAD

3 MARS 2012

Absents : Josette LUCAS et Ollivier ROBION ( excusés).

Ordre du jour :

– Election des membres du bureau pour 2012 suite au renouvellement du CA (15 membres) lors de la dernière AG.

– Bilan de l’AG du 25 février 2012.

– Mise en place des actions pour les prochains mois.

Avant de commencer, nous décidons après tour de table que les réunions du CA débuteront désormais à 9h30 afin de se terminer plus tôt.

ELECTION DES MEMBRES DU BUREAU POUR 2012.

Président :

Michel POURRIOL est le seul candidat. Il prévient fermement que ce sera son dernier mandat (la fin de son « quinquennat » !) et qu’il faut préparer la succession : avis aux amateurs.

Il est élu à l’unanimité.

Secrétaire :

Une seule candidate : Martine DUPART qui souhaite également que ce soit la dernière fois.

Élue à l’unanimité.

Trésorier :

Depuis le début de l’association, Georges ANTON a assumé cette fonction. Il est chaleureusement remercié par tous pour tout le travail qu’il a accompli. Dominique ANTONA accepte de prendre la succession : élu à l’unanimité.

Les suppléants :

– Vice-président : Jean-Marie LOUPOT, élu à l’unanimité.

– Trésorier adjoint : Georges ANTON .Élu à l’unanimité.

– Pas de secrétaire adjoint « officiel » mais Josette LUCAS accepte d’aider Martine DUPART en cas de besoin.

Serge DESENFANTS précise qu’il est un « non-candidat » aux différentes fonctions mais qu’il met son expérience des associations et ses connaissances de la législation au service de qui en aura besoin. Il sera toujours disponible.

Le nouveau bureau est donc constitué comme suit :

Président : Michel POURRIOL

Vice Président : Jean-Marie LOUPOT

Trésorier : Dominique ANTONA

Trésorier adjoint : Georges ANTON

Secrétaire : Martine DUPART

BILAN DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 25 FÉVRIER 2012. PROGRAMMATION DES ACTIONS À VENIR.

Avant le débat, quelques remarques :

– Penser à joindre le bilan financier au compte rendu de l’AG.

– Il va falloir recruter de nouveaux adhérents : cela suppose des moyens coûteux d’information et d’action en direction des voyageurs.

1- Recruter de nouveaux adhérents.

Entre 2011 et 2012, baisse du nombre d’adhérents (de 163 à 139)

Que faire pour recruter ?

Plusieurs idées lancées : mettre des exemplaires de TRAVERSE dans les boîtes aux lettres (Jean Marie LOUPOT) mais le rendement de ce type d’action est faible (Dominique ANTONA) ; il faut donc toucher directement les voyageurs, c’est-à-dire être présents à la gare, à leur contact. Robert CAIRE) envisage une présence régulière, non seulement pour distribuer des tracts mais aussi pour avoir une table avec documentations etc : se rendre visibles et discuter.

Recueillir les doléances des voyageurs et les faire remonter à la SNCF et la Région. René JUST insiste sur le fait que la Région (Jean-Yves PETIT, Vice Président en charge des transports et de l’écomobilité et présent à notre AG) est très à l’écoute des associations d’usagers. L’AUGAD fera remonter les problèmes des voyageurs à la Région et négociera directement avec la SNCF.

Il nous faut donc identifier les problèmes-clés sur lesquels nous pourrions intervenir. Deux retiennent notre attention pour des actions en direction des voyageurs : le manque de clarté des tarifs et l’inadéquation de certains horaires avec les besoins des usagers. Le manque de correspondances en gare des ARCS est aussi à prendre en compte dans les problèmes à régler. Et nous y ajoutons la question de l’accès à la gare par les bus de la CAD et de VarLib , sous-utilisés, et que nous avons vocation à faire connaître.

Les tarifs :

Nous décidons après discussion de réaliser un TRAVERSE consacré à cette question. On y présentera la responsabilité de chaque institution (la Région, la SNCF, l’Etat), quelles sont les différentes cartes de réduction (Senior, ZOU par exemple) et qui les gère. Pourquoi pas d’IDTGV en gare des Arcs-Draguignan ? Pourquoi la SNCF ne met-elle pas en place un tarif de compensation comme elle l’avait envisagé lors d’une réunion en 2010 ? Quelles sont les périodes qui permettent d’obtenir les plus fortes réductions ? (bleu, blanc, etc). Pourquoi certains billets ne peuvent être rembourser suite à des incidents dont la responsabilité incombe à la SNCF ? ………

Le TRAVERSE ainsi réalisé sera distribué aux voyageurs lors d’une opération à la gare, au cours de laquelle nous recueillerons les griefs des usagers. Et nous les transmettrons à la Région pour qu’elle intervienne auprès de la SNCF.

Michel DUPART insiste sur la relative influence de l’AUGAD si elle reste isolée face à la politique tarifaire de la SNCF ; outre la Région, entrer en contact avec la FNAUT et d’autres associations d’usagers : il y a beaucoup d’associations semblables qui pourraient s’unir à nous.

Les horaires :

S’attaquer au problème récurrent de la jonction entre les TER Marseille / Les Arcs et les TER Nice / Les Arcs, avec la difficulté des correspondances à certaines heures. Voir intervention de Eric TUBOEUF lors de l’AG et de la réunion du 18 novembre sur l’intermodalité. 1H07 d’attente le soir aux Arcs après le travail pour rentrer chez soi, c’est inadmissible. Les voyageurs sont contraints de prendre leur voiture. Mais combien sont-ils ? Demander à Eric Tubœuf de faire une petite enquête sur ce point et de faire signer une pétition.

Jean Marie LOUPOT : Ollivier ROBION a proposé une solution au problème de correspondance.

Départ TOULON 16h51, Les ARCS 17h49 : en demander la prolongation jusqu’à Cannes-La Bocca, avec arrêt à Saint-Raphaël à 18h12. Même demande pour un TER , Départ TOULON 17h51 , Les ARCS 18h49 ; St RAPHAEL 19h08. Cela résoudrait le problème de ces voyageurs.

Les bus :

Annie ALUNNI propose de travailler la question. Habitant Fox-Amphoux, elle prend très souvent le bus (VarLib) pour se rendre à la gare. Voyage beaucoup vers Nice et Marseille. Elle apportera les éléments qui permettront à l’AUGAD de les répercuter au service transports du CG 83.

Plusieurs problèmes seront relayés par le président auprès des services concernés :

1) Manque d’information : demander à la CAD et à VarLib de mieux informer dans VarMag et dans Dracenie@.com

2) Un très gros effort a été fait pour coordonner horaires de trains et de bus. Négocier avec le responsable des transports de la CAD pour un meilleur aménagement des arrêts de bus. Le manque d’éclairage et par conséquent le sentiment d’insécurité sont dissuasifs.

3) Demander à nouveau une coordination de l’information entre CAD et VarLib à la gare routière de Draguignan.

2 – Calendrier des actions à prévoir.

– Le vendredi 30 mars de 16h30 à 19h :

Présence à la gare à l’arrivée des TER du soir (et autres trains) pour interroger les voyageurs. Recueillir leurs remarques, se faire connaître, distribuer TRAVERSE.

Seront présents : Dominique ANTONA, Georges ANTON, Robert CAIRE, Martine DUPART, Claude GILLET, Jean-Marie LOUPOT, Marc VIEL, Michel POURRIOL.

Préparer un questionnaire ouvert sur les tarifs et les horaires.

– Le samedi 14 avril à 10h :

Au Bar des Alpes à Draguignan (rue Marx Dormoy), réunion du bureau élargi pour travailler sur la question des bus.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

25 FÉVRIER 2012

Maison des Sports et de la Jeunesse

DRAGUIGNAN

Assemblée générale statutaire annuelle :

– Le quorum étant atteint, l’AG peut être ouverte par le président Michel Pourriol.

30 procurations, 41 émargements. Soit 71 présents ou représentés pour 139 adhérents à jour de leur cotisation 2011.

Les adhérents qui se sont déplacés viennent des communes suivantes :

– Draguignan 16

– Les Arcs 10

– Lorgues 5

– Bargemon 2

-Vidauban 2

-Ampus, Claviers, Flayosc, Fox-Amphoux, La Motte et Ste Maxime : 1 chacune.

LES ÉLUS PRÉSENTS : MM. (par ordre alphabétique)

Olivier Audibert-Troin, président de la CAD, conseiller régional

Pierre Blanc, conseiller communautaire délégué aux Transports, adhérent de l’AUGAD

Vincent Morisse, maire de Sainte-Maxime, adhérent de l’AUGAD

Alain Parlanti, maire des Arcs

Jean-Yves Petit, vice-président au conseil régional chargé des transports et de l’écomobilité accompagné de Jean-Claude Albérigo, conseiller régional

Patrick Seror, conseiller municipal à Draguignan.

Se sont excusés de leur absence :

M. Calchiti, maire de Bauduen

M. Bernard Clap, maire de Trigance

M. Pierre-Yves Collombat, Sénateur du Var, s’est fait représenter par son attaché parlementaire M. David Pouvil

M. Jean-Michel Couve, député du Var

M. Max Piselli, Maire de Draguignan, conseiller général

Sont également excusés MM. Philippe Cretin (Président de la FNAUT-PACA) et Monnot (Responsable des TER-PACA pour la SNCF).

LES VOTES STATUTAIRES

Rapport d’activité et rapport financier sont adoptés à l’unanimité. (voir texte en annexe).

-L’unanimité également pour l’élection des membres du conseil d’administration :

Deux sont démissionnaires : Françoise Rennuit et Pierre Fourneret. Cinq sont renouvelables : Georges Anton, Robert Caire, Serge Desenfants, Martine Dupart, Irène Jodar. Tous les cinq se représentent.

Deux nouvelles candidatures ont été déposées : Annie Alluni et Josette Lucas.

Après un vote à l’unanimité, le nouveau CA est composé comme suit :

Annie ALLUNI

(Fox-Amphoux)

Irène JODAR

(Lorgues)

Georges ANTON

(Les Arcs)

René JUST

(Bargemon)

Dominique ANTONA

(Claviers)

Jean-Marie LOUPOT

(Les Arcs)

Robert CAIRE

(Les Arcs)

Josette LUCAS

(Draguignan)

Serge DESENFANTS

(Lorgues)

Michel POURRIOL

(Draguignan)

Martine DUPART

(Draguignan)

Olivier ROBION

(Draguignan)

Michel DUPART

(Draguignan)

Mars VIEL

(Flayosc)

Claude GILLET

(Draguignan)


LE DÉBAT

Plusieurs interventions dans le public :

M. Eric Tubœuf :

Entre Saint-Raphaël et Toulon, les voyageurs des TER doivent prendre une correspondance aux Arcs. M.Tubœuf signale une difficulté non résolue dans le nouveau service des TER : à l’heure de pointe le soir, venant de Cuers, il y a plus d’une heure d’attente aux Arcs pour rejoindre Saint-Raphaël (où ce voyageur réside et est conseiller municipal).

JY.Petit tentera de lui répondre (voir plus loin). Mais l’AUGAD connaît bien cette difficulté, déjà évoquée en Comité de ligne en présence de la SNCF qui pour cette année n’a trouvé aucune solution, ce qui ne peut satisfaire l’association ni les usagers. Il va nous falloir agir vigoureusement.

Un voyageur de Plan de la Tour :

Il y a une grande difficulté à venir prendre le train aux Arcs venant de Plan de la Tour à cause du manque de places de parkings.

C’est M. Parlanti, maire des Arcs, qui lui répond en rappelant qu’une étude est en cours pour rendre le parking payant aux voitures ventouses tout en le laissant gratuit pour les voyageurs qui posent leur voiture chaque jour pour prendre le train. Le nouveau fonctionnement entrera en vigueur à l’automne 2012, le parking sera payant uniquement pour les stationnements longue durée (ceux qui prennent le train quotidiennement continueront à bénéficier de la gratuité).

Robert CAIRE, président de l’Association pour la Réouverture de la Ligne Ferroviaire Les Arcs-Draguignan (ARLIFAD) :

Le problème du stationnement serait moins aigu s’il existait une liaison rapide et fiable, en site propre, entre Draguignan et sa gare. Il rappelle le combat de l’ARLIFAD en faveur d’un tram-train, équipement d’avenir, durable, qui permettrait de relier la ville-centre au réseau ferroviaire, à la fois vers Nice et vers Marseille. Un questionnaire proposé aux utilisateurs quotidiens du parking et réalisé par l’association non sans succès a montré qu’ils seraient prêts à abandonner la voiture si ce type de liaison était disponible.

C’est M.Audibert-Troin qui va lui répondre.

M. OLIVIER AUDIBERT-TROIN

Le dossier avance. L’étude en cours va bientôt déboucher sur le choix entre un tram-train et un BHNS (Bus à Haut Niveau de Service).

Le dossier avance parce que la CAD accepte de financer ce qui devrait l’être par SNCF et RFF. Et M. Audibert rappelle sa position :

« Si j’avais la certitude que très vite on puisse ferrer cette ligne et avoir une connexion importante avec les lignes existantes, je signe tout de suite (j’avais protesté contre le déferrage de la ligne). Mais aujourd’hui j’attends de voir qui va payer, et d’avoir la certitude que la SNCF jouera le jeu pour une desserte importante et fréquente. J’ai donc tendance à dire qu’un BHNS permettrait avec moins d’argent d’avoir une liaison fréquente. Ce ne serait qu’une solution provisoire. »

« Dans un premier temps nous pourrions aller vers un BHNS. »

Michel Pourriol et le Maire des Arcs Alain Parlanti insistent sur la sous-utilisation des bus qui actuellement desservent la gare des Arcs, et regrettent fortement cette situation. Le service a été grandement amélioré eavec une meilleure cohérence entre bus et horaires de trains.

Pierre Blanc rappelle qu’en outre un gros effort a été fait pour créer un service de transports à la demande, lui aussi sous-utilisé. Il va falloir améliorer l’information.

René Defurne revient sur la question de la LGV : la gare des Arcs a une desserte qui reste insuffisante. Si l’on veut qu’il y ait plus d’arrêts aux Arcs, il faut doubler le réseau qui est saturé. C’est tout l’enjeu du débat sur la LGV, qui répond à ce besoin et permettrait le développement des TER en soulageant le réseau existant.

INTERVENTION DE M. JEAN-YVES PETIT

Petit satisfecit pour l’AUGAD : « On a besoin d’associations actives comme la vôtre » pour appuyer l’action des élus et défendre la gare.

L’intervention de M.Petit concerne d’abord les TER puisque la Région est l’autorité organisatrice des TER qu’elle finance.

Rappel de quelques données chiffrées : il y a eu des progrès par rapport à 2010.

-En 2010, 13% de trains supprimés, en 2011 : 3%.

-En 2010, trains en retard autour de 20%, en 2011 : 15%.

-En 2011 : 6% d’utilisateurs en plus. Cela signifie que la confiance est revenue. Mais aussi que le coût d’utilisation des automobiles est de plus en plus élevé. Enfin, c’est dû à la mise en service de la carte ZOU qui accorde de 50 à 75% de réduction aux voyageurs (pour plus de détails, se reporter à TRAVERSE de Décembre 2011).

Les TER en gare des Arcs :

Certes il y a des difficultés de correspondances entre certains TER. Mais il faut voir aussi les progrès accomplis : depuis le 11 décembre 2011, il y a 4 arrêts supplémentaires dont un en milieu de journée. C’est un pari car s’il n’est pas utilisé il sera supprimé, le coût en est en effet important.

Il y avait 541 TER quotidiens en PACA en 2007. En 2011 : autour de 750.

En 2007, la Région a versé 190M€ à la SNCF. En 2011 : 238M€ .

Dans le même temps, la dotation annuelle de l’Etat est passée de 150 à 140M€.

Les régions n’ont pas une ressource financière dédiée au transport régional. Il ne peut dans ces conditions y avoir de vision pluriannuelle : il faudrait une loi qui garantisse une ressource pérenne, cela permettrait une programmation des travaux et des projets à long terme. (c’est une proposition de l’Association des Régions de France).

Les trains intercités entre Marseille et Nice :

Ils sont très fréquentés. Actuellement il y en a un toutes les deux heures . Il en faudrait probablement un toutes les heures. Mais il y a un problème de réseau, saturé par exemple entre Mandelieu et Vintimille. Il faut améliorer le cadencement, donc l’infrastructure.

Les travaux en gare des Arcs :

Ils vont débuter en avril 2012.

Le gros chantier est celui des quais (mise aux normes d’accessibilité à tous, surélévation) et des ascenseurs. Mais il faudra exiger une maintenance et une surveillance pour éviter les pannes et surtout les dégradations volontaires ! (éviter qu’ils servent de WC, qu’ils soient vandalisés, jamais nettoyés etc.)

La LGV :

Il faut maintenant accorder la priorité à la dimension régionale. On n’a pas besoin de la très grande vitesse mais on a besoin de travailler pour améliorer le réseau ; réfléchir sur ce qu’on doit faire pour plusieurs générations.

Pour conclure :

Il y aura 700 000habitants de plus dans la région en 2030. Pour tout projet, il s’agit donc de prendre le temps de réfléchir et de discuter. Ne pas vouloir décider trop vite, par exemple pour le choix entre BHNS et tram-train entre Draguignan et Les Arcs, car le rapport à la voiture est en pleine évolution, comme la population.

Pour la région, deux impératifs conjoints :

-améliorer les infrastructures

-améliorer la vie des habitants de la région.

On a trop dépensé pour le TGV au détriment des infrastructures existantes. Or ces choix devraient dépendre de la Représentation nationale : il faudrait une loi de programmation pluriannuelle, qui rendent pérennes les financements, pour les infrastructures routières, ferroviaires, portuaires : c’est à la Représentation nationale d’en discuter.

La Région est en train de lancer le travail de programmation des infrastructures des déplacements en PACA. Ce document, c’est la loi qui pourra lui donner une valeur prescriptive.

Dans ce travail sur les déplacements en région PACA, il y a la question du développement des pistes cyclables. Des études sont financées pour relier les établissements d’enseignement aux différentes gares. Il s’agit aussi de créer des parkings sécurisés, accessibles avec une carte à puce (par exemple ZOU).

Les différentes interventions sont terminées. Le président Michel Pourriol remercie tous ceux qui ont pris de leur temps pour venir à cette AG. Il invite les participants à continuer le débat autour du buffet.

EXTRAITS DU RAPPORT D’ACTIVITÉ

présenté par Michel Pourriol

Ce rapport est présenté sous la forme d’un diaporama dont voici les différents chapitres :

Mise en évidence des points forts de 2011 :

-La mise en place des nouveaux horaires SNCF depuis décembre 2011 et leurs conséquences.

-Le lancement par RFF de la concertation sur le projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV-PACA) durant le deuxième semestre 2011, et ses conséquences.

-La question de l’intermodalité des transports en gare des Arcs-Draguignan développée lors de notre réunion-débat du 18 novembre avec une intervention de Pascal Faucher, du cabinet EURECA.

Projets d’actions pour 2012 :

Améliorer la desserte de la gare :

Il n’est pas facile de maintenir les acquis, et toujours plus difficile d’obtenir des arrêts supplémentaires de trains, alors même que le nombre de voyageurs ne fait qu’augmenter (+ 100 000 par an entre 2005 et 2009).

Améliorer le quotidien des voyageurs :

-en suivant la mise en place d’un système de régulation de l’usage des parkings,

-en intervenant pour améliorer les transports en commun desservant la gare (TEDBUS pour la CAD, VARLIB pour le département),

-en étant vigilants sur le calendrier des travaux d’aménagement de la gare annoncés pour 2012 et 2013.

Suivre les projets à moyen et long terme de modernisation du réseau ferroviaire en région PACA :

-qu’il s’agisse de continuer à participer à la concertation engagée en 2011 sur le projet LGV, si ce projet est toujours d’actualité en 2012 (2ème semestre).

-ou qu’il s’agisse du projet de raccordement de Draguignan au réseau ferroviaire actuel ou futur (gare Var-Est).

Avant de donner la parole aux participants de cette rencontre, le président rappelle qu‘une association comme l’AUGAD ne vit que de ses adhérents : il est indispensable que chacun pense à renouveler son adhésion en payant sa cotisation, dont le montant est toujours de 10€.


Le compte rendu du conseil d’administration du 14 janvier 2012 est en ligne. Vous pouvez le consulter à la rubrique « Comptes rendus CA/AG »

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AUGAD

14 JANVIER 2012

————————

Étaient présents : Dominique ANTONA, Robert CAIRE, Serge DESENFANTS, Martine DUPART, Irène JODAR, René JUST, Jean-Marie LOUPOT, Michel POURRIOL, Olivier ROBION, Marc VIEL.

Excusés : Georges ANTON, Michel DUPART, Claude GILLET.

Absent : Pierre FOURNERET.

ORDRE DU JOUR :

Bilan de 2011

– Organisation de l’AG du 25/02/2012

– Perspectives d’actions pour 2012.

1- BILAN DE 2011 : PRÉPARATION DU RAPPORT D’ACTIVITÉ.

Dates des différentes actions et réunions :

 5/2 : Assemblée générale statutaire

 Lettre aux candidats aux élections cantonales

 20/5 : rencontre avec la SNCF

 4/7 : réunion entre AUGAD, ARLIFAD et FNAUT-PACA

 3/9 et 4/9 : journées des associations à Draguignan, Lorgues et Les Arcs sur Argens

 De septembre à décembre : participation de l’AUGAD à la concertation sur la LGV

 18/11 : réunion publique sur « l’intermodalité des transports en gare des Arcs-Draguignan »

 Réalisation de 4 numéros de TRAVERSE

 Participation à l’enquête sur la fréquentation de la gare des Arcs-Draguignan par les

habitants du Golfe de Saint-Tropez (enquête diligentée par M. Couve, Député).

 Actions en direction du Golfe de Saint-Tropez : publication d’un article sur l’AUGAD dans

les journaux municipaux.

Différentes questions sont évoquées :

-Quelles occasions avons-nous eues de réunir les adhérents en dehors de l’AG ?

Seulement la réunion publique du 18/11. Ce n’est pas suffisant.

Mais nous avons des moyens de communiquer avec eux : essentiellement TRAVERSE.

Il y a eu le projet d’une rencontre des adhérents à Bargemon en juin 2011, lors d’un pique nique qui

a dû être annulé au dernier moment (faute d’inscrits).

Il faudra prendre des initiatives en 2012 pour que les adhérents aient des occasions de se rencontrer.

(la communication par internet est insuffisante pour cela). Serge D . suggère de faire en cours d’année une « AG amicale, ou informative ». Il faut y réfléchir. Si c’est d’accord, MP demande à Serge de se charger de l’organiser.

-Les relations avec la presse :

Pas de problème avec La Marseillaise. Mais VarMatin n’a publié aucune information sur la réunion publique du 18/11, malgré nos demandes réitérées. Or depuis quelque temps, grande offensive de ce

journal sur les transports en commun de la CAD (bus…).

Est-ce dû aux futures élections ?

Pourtant, dans l’année, selon Serge D., il y a eu une présence satisfaisante de l’AUGAD dans Var Matin (par rapport à d’autres associations). Peut-être inviter les journalistes à « une petite

bouffe » ? – proposition sans écho dans le CA.

Envoyer un article à faire passer dans tous les journaux municipaux, comme ce fut fait dans les communes du Golfe.

-Autour de la réunion publique sur l’intermodalité :

MP s’inquiète du silence de Varlib qui n’a pas répondu à notre invitation et ne s’est pas manifesté.

Au contraire, la responsable des horaires à TEDBUS a demandé à l’AUGAD de se prononcer sur les nouveaux horaires. Ce qui a été fait.

– Les relations avec M. Olivier Audibert-Troin :

MP lui a envoyé une lettre avec des questions très précises sur :

– l’instauration de véritables navettes Draguignan-La Gare pour certains trains ;

la création d’un garage à vélos en gare des Arcs ;

– l’amélioration de l’affichage des horaires des bus ;

– les parkings.

Il a répondu point par point en tenant compte de nos demandes. MP fait lecture de la lettre de l’AUGAD et de la réponse. Affaire à suivre.

– La question de l’aménagement des parkings :

C’est le seul point sur lequel nous n’avons pas de réponse d’O. Audibert-Troin. JML (qui doit rencontrer M. Parlanti maire des Arcs dans quelques jours) en parlera avec ce dernier car il sera le

maître d’oeuvre des aménagements à faire. Deux questions lui seront adressées : qui s’en occupe vraiment ? Quand cela sera-t-il réalisé ?

2 – ORGANISATION 2 – ORGANISATION DE L’AG DU 25 FÉVRIER.

Question préalable de Robert C. : Ne pourrait-on pas modifier les statuts de l’AUGAD pour que des associations puissent y adhérer ? Ex. de l’ARLIFAD : un représentant de chaque association est

membre de droit au CA.

Réponse : elles le peuvent sans modifier les statuts. Mais il n’y a pas de membre de droit au CA.

Question préalable de Michel P. : Pourquoi ne pas fusionner AUGAD et ARLIFAD ?

Pas d’accord sur ce point.

Renouvellement du CA :

Sont renouvelables en 2012 : Georges ANTON, Robert CAIRE, Serge DESENFANTS, Martine

DUPART, Irène JODAR.

Soit 1/3 du CA.

Françoise RENNUIT, démissionnaire, doit être remplacée.

Il est impératif de trouver un suppléant pour le trésorier, maniant l’informatique (même sommairement).

(L’an prochain seront renouvelables René JUST, JM LOUPOT, Michel POURRIOL).

Rapport financier :

MP en donne un aperçu rapide. Il y a eu beaucoup de dépenses cette année (4 TRAVERSE dont le dernier imprimé aux frais de l’AUGAD). Mais il reste en caisse 4479 €.

Le CA décide que pour organiser l’apéritif de fin d’AG, MP peut engager une somme de 250€.

La FNAUT sera présente à l’AG :

Philippe CRETIN viendra présenter les problèmes liés à la nouvelle desserte 2012, et ceux de la LGV. 15mn, avec diaporama. Sa présence sera annoncée dans la convocation à l’AG.

Avant le 5 février :

Envoyer à chaque adhérent :

– la convocation avec formulaires de procuration et de candidature au conseil d’administration

– un exemplaire de TRAVERSE-INFORMATIONS (à réaliser par MaDupart à partir des textes de JML et OR sur LGV et desserte 2012).

3 – PERSPECTIVES 3 – PERSPECTIVES D’ACTIONS POUR 2012 :

– La halle fret : s’assurer du début des travaux.

– actualité de la desserte à suivre tout au long de l’année.

– suivre l’évolution du dossier « parkings de la gare ».

– interpeller les candidats aux élections législatives sur leur implication dans le développement des transports collectifs.

-MP devra prendre contact avec les remplaçants de Philippe Échantillon et Katia Gravet, nommés à d’autres fonctions. (rappeler leur titre exact). Pour Philippe Échantillon c’est déjà fait mais il faut recommencer (c’était trop tôt ! )

Pour terminer, deux annonces faites par Olivier Robion :

 La SNCF unifie le nom des différents trains : TEOZ, LUNEA et INTERCITÉS porteront tous désormais le même nom. Il n’y aura plus que des Intercités.

 Deux comités de ligne sont annoncés, à TOULON le 23 janvier 18h et à NICE le 30 janvier

18h. Demander à Jean-Yves Petit s’il y en a un de prévu aux ARCS.Dominique Antona et Martine Dupart iront à Toulon, et à Nice s’il n’y en a pas aux Arcs.

BILAN DES ÉLECTIONS AU CA

Georges ANTON………………..Renouvelable en 2012 *

Dominique ANTONA………….Entré en 2011

Robert CAIRE…………………… Entré en 2009, renouvelable en 2012

Serge DESENFANTS………….Renouvelable en 2012 *

Martine DUPART………………..Entrée en 2009, renouvelable en 2012

Michel DUPART………………..Entré en 2011

Pierre FOURNERET…………..Entré en 2011

Claude GILLET…………….. …Entré en 2011

Irène JODAR……………………..Renouvelable en 2012 *

René JUST………………………….Entré en 2010

Jean-Marie LOUPOT……………Renouvelé en 2010

Michel POURRIOL……………..Renouvelé en 2010

Françoise RENNUIT…………….Démissionnaire

Olivier ROBION………………….Renouvelé en 2011

Marc VIEL………………………….Entré en 2011

*Pas de trace de renouvellement antérieur (dans ce que j’ai comme archives)

Seront donc renouvelables en 2013 : René Just, Jean-Marie Loupot, Michel Pourriol.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

 17 SEPTEMBRE 2011

 

Étaient présents :

Dominique Antona (DA), Robert Caire (RC), Serge Desenfants (SD), Martine Dupart (MaD), Claude Gillet (CG), Irène Jodar (IR), René Just (RJ), Jean-Marie Loupot (JML), Michel Pourriol (MP), Olivier Robion (OR), Marc Viel (MV).

Absents (santé) :

Georges Anton, Michel Dupart.

 

        En introduction, MP rappelle les deux moments forts qui ont eu lieu depuis juin : la rencontre avec la FNAUT (4 août) et les journées des associations.

 

Rencontre ARLIFAD-FNAUT :

Deux points nous concernent essentiellement : la question de l’emplacement de la future gare LGV, et la liaison Les Arcs / Draguignan, sous forme d’un équipement durable, ferroviaire (train-tram), connecté au réseau ferré principal, pouvant à terme aller jusqu’à l’hôpital. Se pose aussi la question d’une liaison fiable avec le Golfe de Saint-Tropez.

 

-Journées des Associations :

L’AUGAD a eu un stand aux Arcs (4 septembre), à Lorgues et Draguignan (10 septembre).

Excellents contacts avec le public, quelques renouvellements de cotisation (4) et nouvelles adhésions (3), moments d’échanges intéressants.

Quelques regrets cependant pour Draguignan : stand mal placé, et que nous avons insuffisamment rendu visible voire attrayant (DA, JML). Il faudra y penser pour l’an prochain !

Pour la première fois AUGAD et ARLIFAD ont eu un stand en commun : RC remercie l’AUGAD d’avoir accueilli ARLIFAD à Draguignan. La cohabitation a été harmonieuse et profitable : une cinquantaine de signatures recueillies pour ARLIFAD. RC et MP remarquent aussi que la rencontre avec la FNAUT a donné une dimension nouvelle à la liaison Les Arcs/Draguignan en la mettant en relation avec la construction de la future LGV.

Enfin, tous les usagers des TER qui ont rendu visite au stand de Draguignan se sont plaints des retards incessants. Y a-t-il vraiment une amélioration comme le dit la SNCF ? Question à suivre…

 

Après ces remarques préliminaires, nous abordons les deux points à l’ordre du jour.

 

        1- LE DOSSIER LGV

 

C’est JML qui en assure le suivi et qui fait le compte rendu de la réunion publique de début septembre à Hyères à laquelle ont assisté environ 380 personnes (beaucoup plus qu’à Marseille ou Nice).

Quelques points forts à retenir :

-La LGV suscite beaucoup d’oppositions très vives, surtout dirigées contre le choix du tracé des métropoles et donc contre les élus qui l’ont voulu.

-Pour contrer ces oppositions, les responsables et RFF présentent maintenant la LGV comme un équipement permettant d’améliorer et de renforcer le réseau local, et non plus seulement sous l’angle de la grande vitesse. : c’est la construction d’une ligne supplémentaire là où le réseau classique est saturé. La notion de vitesse est mise en sourdine au profit de l’idée de réalisation d’un réseau plus performant.

Qui va financer ? Il y aura transfert de financement de la route vers le ferroviaire, comme pour les trains d’équilibre du territoire (TET).

 

        Calendrier des prochaines réunions

-Le 22 septembre à 18h, Fac de Droit de Toulon, Amphi 300 : conférence-débat sur la LGV organisée par la FNAUT.

 

-RFF organise différents types de réunions :

 

ñ   les groupes de travail géographiques –GTG– (nous faisons partie de secteur Est-Var) ;

ñ   les réunions du Collège des acteurs garantissant la bonne marche de la concertation (en cours de constitution)  ;

ñ   les réunions du COTER (Comité Territorial préparant les réunions du COPIL, comité de Pilotage réunissant les cofinanceurs et décideurs politiques). COTER et COPIL sont placés sous l’autorité du préfet qui les préside.

ñ  les réunions publiques –RP– ,

ñ  les Commissions consultatives des élus,

ñ  les groupes de travail thématiques (agriculture et viticulture, fret)

 

L’AUGAD participera aux réunions « géographiques ». Les prochaines auront lieu le 23 septembre, puis le 7 octobre.

 

 Quelle est la position que l’AUGAD demande à JML de défendre ? Elle concerne deux points :

1- Les questions relatives à la gare actuelle et ses relations avec la future gare LGV Var-Est. Défendre le fait que la future gare sera bien une gare TGV-TER.

2- Affirmer la nécessité de lier la question LGV et celle de la liaison ferroviaire entre Les Arcs et Draguignan. Programmer la construction d’un tram-train à la fois vers l’actuelle gare et vers la future gare LGV-TER et en assurer le financement dans le cadre du financement LGV.

Cela revient à affirmer que le projet LGV s’accompagne bien de l’amélioration du réseau actuel et de sa modernisation : la liaison Draguignan / Les Arcs en fait partie. C’est favoriser à la fois la grande vitesse et le transport régional.

Sur ces deux points, si nous voulons obtenir le soutien des élus il faut les informer précisément de ce que nous voulons (DA). Ce sera un des enjeux de la réunion publique du 18 novembre prochain.

 

Quelques remarques :

-M.Morisse, Maire de Sainte-Maxime, organisera à Sainte-Maxime une réunion sur la complémentarité des moyens de transports. L’AUGAD est invitée à y participer.

-Concernant les parkings de la gare des Arcs : M.Parlanti a chargé un bureau d’études d’en définir la meilleure utilisation.

 

 

2- PRÉPARATION DE LA RÉUNION PUBLIQUE DU 18 NOVEMBRE 2011

 

MP rappelle la rencontre du 18/07 avec Pascal Faucher. La réunion comportera trois temps :

        -définition par Pascal Faucher du principe de l’intermodalité des transports, présentation d’exemples précis,

        -l’état des lieux : interventions de la CAD, de Varlib (Conseil Général), du Maire des Arcs,

        -le débat et les propositions d’améliorations pour le futur.

 

Qui inviter pour intervenir en deuxième partie ?

La CAD, Varlib, M. Parlanti, M. Morisse (Maire de Ste-Maxime), ARLIFAD.

 

Puis pour intervenir dans le débat s’ils le souhaitent inviter tous les élus de la CAD, les deux conseillers généraux des cantons concernés par la gare, la Région, MM. Couve, Collombat.

(RC) Penser aussi à l’Union Patronale du Var, la Chambre du Commerce et de l’Industrie, l’Armée, l’Hôpital.

 

Pour les propositions d’améliorations, MP propose de mettre en place une correspondance systématique du bus (ligne 5) avec les deux TGV du matin et les deux du soir pour la liaison Paris Les Arcs-DRAGUIGNAN. (S’assurer que cela n’existe pas déjà sur le papier). Même chose à partir de et vers Ste Maxime.

 

La réunion sera annoncée par voie d’affiches, de tracts, de presse et de télévision (France3).

Il faudra prévoir une nouvelle réunion du CA pour approfondir la préparation de cette réunion publique.

 

 

 

$$$$$$$$$$$$$$$$

 

 

 

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AUGAD

RÉUNION DU 7 MAI 2011.

———————————

 

 Étaient présents : Georges Anton, Dominique Antona, Robert Caire, Martine Dupart, Michel Dupart, Claude Gillet, Jean-Marie Loupot, Michel Pourriol, Olivier Robion, Marc Viel.

 Excusés : Serge Desenfants, Irène Jodar.

 Absents : René Just, Pierre fourneret.

 

 

 Lors de la dernière réunion du CA, Françoise Rennuit avait annoncé qu’elle souhaitait démissionner. Elle l’a confirmé par lettre ; il faut donc trouver un trésorier adjoint (ou une ! ). Une adhérente, Jacqueline Debret, accepte d’aider à la trésorerie. Michel P.  s’occupera de sa rencontre avec Georges (elle habite Lorgues et n’a pas de voiture).

 

 

       RENCONTRE AVEC LA SNCF.

 

       Elle aura lieu  le 20 mai à 9h30, dans la salle du Conseil municipal de la Mairie des Arcs.

 

Seront présents pour la SNCF :

 -Marc Martrette, Directeur délégué TGV région PACA

 -Jean-Benoit Canto-Matyas, Responsable marketing dessertes / Direction axe TGV Sud-Est

 -Sabine Blanc, Directrice territoriale de Ligne Côte d’Azur / Direction déléguée TER PACA

 -Pascal Zuppo, Responsable de ligne Les Arcs-Vintimille / Direction déléguée TER PACA

 -Philippe Échantillon, Responsable institutionnel régional / Direction aux affaires territoriales PACA.

 

Et pour l’AUGAD :

 -Michel Pourriol

 -Dominique Antona

 -Robert Caire

 -Martine Dupart

 -Michel Dupart

 -Et peut-être Jean-Marie Loupot.

 

Pour les élus :

 Seront sollicités, outre M. Parlanti qui reçoit en sa mairie, Pierre Blanc pour la CAD, M. Morisse Maire de Sainte-Maxime, le Sénateur PYCollombat.

 Solliciter également le Colonel Humbert représentant de la garnison.

 

Ordre du jour prévu par la SNCF :

 -Présentation de la desserte 2012

 -Offre TER

 -Travaux d’aménagement de la gare.

 

Nos demandes :

 Selon Olivier R., celle concernant les TER seront satisfaites (voir projet qui nous avait été communiqué).

Trois demandes à formuler :

 -Quel est actuellement le trafic enregistré en gare des Arcs-Draguignan ? En sommes-nous toujours à 700 000 voyageurs par an ?

 -Insister pour que la gare puisse bénéficier d’une tarification ID-TGV.

 -Les travaux s’accompagneront de l’installation d’une passerelle de six mètres de haut : qu’est-il prévu pour faciliter le franchissement de cette passerelle par les personnes âgées, celles ayant de lourds bagages etc ?

 

      

BILAN DES ACTIONS DANS LE GOLFE DE SAINT-TROPEZ.

 

 Malgré les promesses de M. Vincent Morisse maire de Sainte-Maxime, rien sur la gare n’est paru dans le dernier bulletin municipal. C’est la seule commune du Golfe qui n’ait rien publié. (M. Morisse avait laissé entendre que le numéro serait peut-être complet car essentiellement consacré à la mise en place d’un service de bus dans sa commune).

 

 Concernant le questionnaire auquel M. Couve nous avait demandé de participer, il est actuellement sur son site, avec un lien sur le site de l’AUGAD vers le site du député. Que fait-on en plus ? La CAD a relayé le questionnaire auprès de tous les membres du Conseil de Développement. Et l’AUGAD est tenue informée du déroulement des opérations par la secrétaire de M. Couve.

Chacun d’entre nous est invité à le diffuser et le faire remplir Des exemplaires papier vont être imprimés par l’AUGAD. Profiter de toutes les occasions pour le rendre public. Et nous le diffuserons largement lors de notre réunion publique -et festive ! – du 4 juin prochain.

Dominique Antona  se charge de contacter les Offices de Tourisme de la CAD pour qu’ils servent de relais.

 

La venue des voyageurs du Golfe à la gare des Arcs-Draguignan soulève celle de la saturation des parkings. Dominique Antona fait plusieurs propositions :

 -Pour Sainte-Maxime, Varlib ne rend pas un grand  service. Il faudrait que la commune s’équipe d’un petit bus pour transporter à l’heure des  TGV les voyageurs qui souhaitent prendre le train. Ce serait faire la preuve que les transports collectifs, ça marche ! (alors qu’avec Varlib ce n’est pas le cas, et que la tentation est grande de supprimer des bus peu utilisés et très coûteux).

 -Pour la gare des Arcs-Draguignan, demander à la CAD de jouer pleinement son rôle : abribus, navettes… L’AUGAD devrait provoquer une réunion sur ce thème entre la CAD, la mairie des Arcs et l’AUGAD. Dominique en parlera à Pierre Blanc .

 -Il faudrait envisager un parking de dissuasion aux Arcs avec une petite navette (électrique par exemple) qui rejoigne la gare.

 

 

       LA SORTIE CONVIVIALE DU 4 JUIN PROCHAIN.

 

 Nous l’avions prévue au Château Favas, propriété du Conseil général à Bargemon.  Il se révèle que ce site est dépourvu d’équipements indispensables (ex. pas de toilettes). Nous demanderons donc la salle des fêtes de Bargemon. Dominique A. se charge d’obtenir l’autorisation, et d’inviter les élus.

Pour les adhérents : invitation papier + internet. Chacun apporte son pique nique, l’AUGAD offre les boissons et un dessert. L’invitation comportera une demande de réponse (pour évaluer le nombre de présents).

Michel P. invitera les journalistes.

 

Pour le transport : inciter au covoiturage. Et demander à Pierre Blanc la possibilité d’utiliser TED Petit Bus.

       JMLoupot souhaite que nous songions à organiser aussi une manifestation  revendicative.

Pour cela il faut attendre ce que la SNCF aura dit le 20 mai. Par ailleurs il y aura à l’automne la réunion        publique de Draguignan et celle de Sainte-Maxime. Nous ferons le point sur cette question le 4 juin.

 

 

Pour terminer, Michel P. fait part de son étonnement à propos d’un article de Var-Matin sur les travaux d’ERDF sur la Trouée Verte. Trop d’erreurs et d’amalgames le concernant (confusion entre sa personne privée et son rôle de président de l’AUGAD). Il nous lit la réponse qu’il fait à titre privé et demande si l’AUGAD doit faire aussi un rectificatif.

D’un commun accord nous décidons  que sa réponse personnelle suffit.

 

 

PS.  Dernières nouvelles :

-La salle des fêtes de Bargemon nous accueillera le 4 juin.

-Pierre Blanc ne pourra être présent à la réunion du 20 Mai. Il n’y aura donc pas de représentant de la CAD. (sauf M. Parlanti, Maire des Arcs).

-L’invitation pour le 4 juin a été expédiée aux adhérents vendredi 13 mai.

 

 

 

 

 

 

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 26 FÉVRIER 2011

———————–

Étaient présents :

Georges Anton, Dominique Antona, Robert Caire, Serge Desenfants, Martine Dupart, Michel Dupart, Claude Gillet, Jean-Marie Loupot, Michel Pourriol, Françoise Rennuit, Ollivier Robion, Marc Viel.

Absents excusés :

Pierre Fourneret, Irène Jodar et René Just.

 

Un tour de table permet à chacun de se présenter et de mieux connaitre les nouveaux élus au CA  lors de la dernière AG.

 

 

BILAN DES ADHÉSIONS.  

En 2010 : 160 adhérents à jour de leur cotisation. Pour 2011, seuls 61 ont payé.

Françoise Rennuit a préparé une relance par lettre. Cette lettre sera envoyée par courrier séparé (non jumelé avec TRAVERSE) à la centaine d’adhérents 2010 qui n’ont pas encore renouvelé leur cotisation.

Dans le prochain envoi de TRAVERSE, qui sera adressé à tous les adhérents 2009 et 2010, nous joindrons un bulletin d’adhésion.

 

 ÉLECTIONS DU NOUVEAU BUREAU.

Michel POURRIOL, président.

Jean-Marie LOUPOT, vice-président.

Georges ANTON, trésorier, et Françoise RENNUIT, trésorière adjointe.

Martine DUPART, secrétaire, et Dominique ANTONA, secrétaire adjoint.

Cette liste devra être transmise à la Préfecture après confirmation au prochain CA.

 

ACTIONS ET DISTRIBUTION DES TÂCHES.

Lettre aux candidats aux élections cantonales.

Elle est acceptée par tous après lecture.

Michel Pourriol se charge de la faire parvenir aux différents journaux. Dominique Antona l’enverra par mail  (ou courrier postal) aux différents candidats des cantons renouvelables.

 Article dans VARMAG( magazine d’information du Conseil Général du VAR) :

 

`Varmag  accepte de publier après les élections de Mars , un article sur l’AUGAD. Le service de rédaction nous contactera fin Mai.

Il faudra lui envoyer à ce moment-là un texte  semblable à celui transmis  au Comité des  élus du Golfe.

 Le Golfe de Saint-Tropez.

Le texte envoyé par l’AUGAD a été publié dans un seul journal municipal : celui de Plan-de-la-TOUR. Il nous faut donc contacter le service « communication » de chaque commune du Golfe et leur transmettre  l’article.

Pierre Fourneret, nouvel élu au CA (qui  habite Ramatuelle et Paris-) assistera le président  pour  faire connaitre auprès des communes du Golfe les actions de l’AUGAD .

             Par ailleurs M. Vincent Morisse, maire de Sainte-Maxime, est très engagé auprès de l’  AUGAD, à laquelle il a adhéré. Nous prévoyons  une action dans sa commune avant l’été. Une réunion publique sur le thème de « la gare des ARCS : la gare  plus proche du golfe ». Jean-Marie Loupot se chargera de prendre contact avec les services de cette Mairie pour retenir une salle avant l’été. Le président prendra contact avec le maire pour l’organisation de cette réunion.

 

Représentation de l’AUGAD au Conseil de Développement de la CAD.

Michel Dupart continuera à s’en charger.

 

Le dossier de la LGV.

René Defurne souhaite en être déchargé. Jean-Marie Loupot qui l’aidait sur ce dossier va continuer à s’en occuper.

Il lui faudrait un suppléant : René Just ?

 

La desserte de la gare.

Ollivier Robion et Jean-Marie Loupot continueront à s’en occuper. Un récapitulatif du trafic  TGV et TER en gare des ARCS sera mis à jour pour le mentionner dan un  prochain TRAVERSE .

 

TRAVERSE

Un numéro est en préparation. Il sera essentiellement consacré au compte rendu de l’AG. Le compléter en extrayant éventuellement des informations du dernier bulletin de la FNAUT, dont l’AUGAD est adhérente.

Il serait intéressant que ce bulletin soit régulièrement dépouillé pour alimenter notre site et les prochains TRAVERSE.

 

Le CA se sépare, après un « verre de l’amitié ».

 

 

                        Fédération Nationale des Associations

                            d’Usagers des Transports

 

                Groupement Provence – Alpes – Côte d’Azur

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                        Frédéric LAUGIER / Secrétaire Général / 28 Bd Jean Jaurès / 13 340 ROGNAC

                                            Tel: 04 42 78 61 18                    Courriel: fredlaugier@libertysurf.fr

 

 

 

 

 

 

 

Compte-rendu de la réunion du Conseil de la FNAUT PACA

du 5 février 2011

———————————————————————————————————————–

 

 

      Cette réunion s’est déroulée à Toulon, chez M. MALASPINA. Etaient présents : MM. Jean-Pierre MALASPINA, Philippe CRETIN, Claude JULLIEN, Jean-Louis LARICE, Frédéric LAUGIER, Jean-Michel PASCAL ( FNAUT PACA),  Julien CASSAIGNE ( ADTC ), Jean François GUYETAND, BRUERE et FRANCESCHI ( Collectif Tramway de Toulon) .

      Excusés: MM. Jean-Paul MENARD, Pierre QUILLIET.

     La séance est ouverte à 10.15.

 

FNAUT PACA 

         L’Assemblée Générale se déroulera à Marseille le 26 mars ou le 2 avril, selon la disponibilité des salles à la Cité des Associations. La convocation sera envoyée d’ici la fin février.

(N.B : depuis la réunion de Toulon, une salle a été réservée pour le samedi 2 avril ).

 

Congrès national FNAUT 2012.

         Lors du dernier Conseil National de la FNAUT ( 15/01 à Paris), le souhait a été émis que le prochain congrès se tienne dans le sud, les précédents s’étant déroulés à St Lô, Le Mans et Nancy.

        La question de son organisation à Toulon est posée : il ne faut attendre aucune aide  des collectivités, vu l’hostilité des élus locaux au projet du tramway. Par ailleurs, Montpellier pourrait accueillir ce congrès, et cette ville offre une réalisation exemplaire à visiter, ce qui ne sera pas le cas de Toulon.

 

Transports urbains.

Toulon

   Alors que le projet de tramway avait reçu sa Déclaration d’Utilité Publique et que le matériel avait été choisi ( rames SIRIO de l’italien ANSALDO – BREDA ), tout a été remis en question en 2001 par l’arrivée à la mairie de Toulon de M. Hubert FALCO. Celui-ci, sans remettre d’abord ouvertement le projet à plat, l’a différé pour prioriser la réalisation du premier tube du tunnel routier de 3,5km traversant le centre-ville. Puis, imposant sa décision aux autres communes membres de TPM, il a évoqué le caractère «  dépassé » du tramway, laissé entendre qu’un BHNS serait plus approprié, tandis que les travaux du second tube du tunnel étaient lancés, et que vont débuter ceux de l’élargissement de l’autoroute coté Est. La facture routière globale dépasse désormais le millard d’euros !

        Un Collectif Tramway s’est créé, qui s’est donné pour mission de rétablir la vérité sur les TCSP et de promouvoir le tramway, seule technologie réellement adaptée à l’agglomération de Toulon. Il se heurte aux idées développées par l’équipe de M. FALCO :

      le tramway est trop cher.

      Il va nécessiter de lourds travaux qui pénaliseront le commerce.

      Il s’agit d’un projet «  de gauche » ( allusion à certains soutiens politiques).

     Dans l’opinion publique, BHNS et tramway sont confondus, et tant la mairie que la presse locale jouent sur cette confusion : le BHNS, électrique grace à des batteries(!), est appelé « tram », ses pneus sont cachés sur les documents de présentation. Quant au coût, il sera comparable à celui d’un vrai tramway, avec 340M€. Mais une agglomération de 430 000 habitants mérite mieux.

     Le Collectif Tramway, totalement apolitique, a rencontré les diverses municipalités concernées. Certaines communes, comme Ollioules, Le Pradet ou La Valette sont favorables au tramway, tandis que Hyères souhaite un BHNS et demande même que celui-ci utilise la plate-forme de la voie ferrée entre Hyères et l’aéroport , alors qu’un projet existe pour y envoyer des TER! A Toulon, la rencontre a duré 5 mn, la Mairie ne voulant rien entendre qui puisse la contredire.

        Bien qu’une étude indépendante , menée par l’association Toulon Avenir, ait démontré la pertinence du tramway et l’échec prévisible du BHNS, qui sera saturé dès son ouverture, M. FALCO persiste dans son refus du dialogue et ne répond pas aux courriers.

        Dans les prochaines semaines, le Collectif tramway attend la décision sur le BHNS toulonnais : si celui-ci est choisi, il nécessitera une nouvelle DUP, l’ancienne n’étant plus valable . De plus, elle  concernait nommément un tramway. Une action en justice pourrait alors être engagée.

 

Avignon.

   Partant initialement sur le même constat que Toulon, Avignon a immédiatement pensé à un BHNS, mais après réflexion a fait le choix du tramway, considérant la plus grande durée de vie des véhicules et l’absence de pollution. Les deux lignes envisagées pourraient être mise en service en 2016.

 

TER

– Marseille – Hyères : de moins en moins de trains directs, car il faut changer à Toulon. En fait, ce sont les mêmes rames qui font Marseille – Toulon et qui continuent sur Hyères, mais comme le train change de numéro en gare de Toulon, les annonces faites à bord invitent le public à descendre. Une fois sur le quai, les voyageurs pour Hyères découvrent qu’ils peuvent remonter dans le même train.

   L’unique canton existant entre Toulon et Hyères pénalise l’exploitation dès qu’un train est en retard.

– Toulon – Les Arcs : cette desserte est une ineptie, avec aucun service local le matin vers Les Arcs, le premier train quittant Toulon à 12.50 ! Les nombreux salariés travaillant à l’Est de Toulon sont donc contraints de ne pas utiliser le train.

 

LGV PACA.

   En raison du coût du projet ( environ 10MM€), il est estimé qu’il pourrait être réalisé en plusieurs phases, ce que les différentes connexions avec le réseau classique permettront aisément. Mais un risque existe : en effet, si le « shunt » de l’Estérel ( Le Muy – Mandelieu ) venait à être réalisé en premier, il pourrait relancer la polémique entre le tracé « des métropoles » et celui par le « centre Var », étant commun aux deux options. A l’inverse, la mise en chantier du tronçon Aubagne – Toulon rendrait irréversible le choix du tracé littoral. Au delà de Toulon, un aménagement de la ligne existante serait réalisable à moindre coût, avec des modifications du tracé vers Solliès et Gonfaron.

 

 

 

   L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 17.00

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’AUGAD

5 FÉVRIER 2011

____________________

 

photo-15

 Le président de l’AUGAD, Michel Pourriol, a le plaisir d’accueillir , outre une cinquantaine de participants, les élus qui ont bien voulu assister à l’AG : M. Jean-Michel COUVE, député ; M. ALEMAGNA Maire de Lorgues ; M. MORISSE, Maire de  Sainte-Maxime et représentant le comité des Elus du Golfe, M. Cyril LELONG représentant le sénateur Pierre-Yves COLLOMBAT, M. Patrick SEROR, conseiller municipal de Draguignan, et M. Alain PARLANTI, Maire des Arcs qui reçoit l’AUGAD dans sa commune, M. Barthélémy MARIANI, Conseiller général du canton de LORGUES.

D’autres se sont excusés de ne pouvoir être présents : M. Horace LANFRANCHI, président du conseil général du Var, M. Olivier AUDIBERT-TROIN, président de la CAD, M. Max PISELLI, Maire de Draguignan ainsi que M. Claude VITTORI adjoint au maire de Châteaudouble, M. Alain SPADA Conseiller général de St Tropez, les Maires de LA MOTTE, VIDAUBAN, CLAVIERS, FIGANIERES, SALERNES, FLAYOSC. M. Jean-Yves PETIT, Conseiller régional, vice-président chargé des transports et de l’écomobilité s’est également excusé de ne pouvoir être p armi nous.

 

 La partie statutaire de l’AG se déroule conformément à l’ordre du jour :

Rapport d’activité, présenté par Michel Pourriol. (voir pièce jointe)

Rapport financier, présenté par la trésorière adjointe Françoise Rennuit. (voir pièce jointe)

Soumis au vote des adhérents présents et représentés, chacun d’eux est adopté à l’unanimité.

 

 Le renouvellement du conseil d’administration :

En cours d’année, trois administrateurs ont dû présenter leur démission pour raisons de santé ou de convenance personnelle : Bruno De CARA, Maurice JOUVET, Joëlle LACUBE.

Deux autres ne souhaitent plus en assumer les charges : Vincent MEYRAND, Jackie POZZANA.

Le CA est, selon les statuts, composé de quinze membres maximum et renouvelable par tiers tous les ans. Compte tenu des démissions, seul Ollivier ROBION  est renouvelable.

Se présentent au vote des adhérents :

-Dominique ANTONA, de Claviers.

-Michel DUPART, chargé de représenter l’AUGAD au Conseil de développement de la CAD et habitant Draguignan.

-Pierre FOURNERET , de Ramatuelle et Paris.

-Claude GILLET, de Draguignan.

-Ollivier ROBION, de Lorgues, qui souhaite se représenter.

-Marc VIEL, de Flayosc.

Soumis au vote, ces six candidats sont élus à l’unanimité.

 

 Composition du nouveau conseil d’administration de l’AUGAD :

 

Georges ANTON

Dominique ANTONA

Robert CAIRE

Serge DESENFANTS

Martine DUPART

Michel DUPART

Pierre FOURNERET

Claude GILLET

Irène JODAR

René JUST

Jean-Marie LOUPOT

Michel POURRIOL

Françoise RENNUIT

Ollivier ROBION

Marc VIEL

 

Pour l’AUGAD, il est positif  que le CA soit composé de membres qui habitent les différents territoires concernés par la gare : Draguignan(5), Les Arcs (3), Lorgues (3), Bargemon (1), Claviers (1), Flayosc (1) et Ramatuelle (1).

 

 Jean-Marie Loupot prend alors la parole pour exposer les perspectives d’actions de l’AUGAD pour 2011. (voir pièce jointe)

 

 

 

 

 

 

 La partie statutaire de l’AG étant terminée, Michel Pourriol donne la parole à M. Matthey-Doret, directeur adjoint des transports au Conseil Général.

Ce dernier est invité à présenter aux usagers de la gare le réseau de bus VARLIB qu’il a la charge de gérer.

Michel Pourriol rappelle d’abord que la CAD gère son propre réseau de bus, TEDBUS et TED-petit bus. La ligne 5 qui  relie Draguignan à la gare des Arcs dépend de TEDBUS.

M.Matthey-Doret explique que VARLIB est un réseau départemental qui permet de circuler dans le Var et qui relie aussi le Var à Aix,Marseille, Manosque, Cannes et Nice (y compris l’aéroport).

Le tarif est unique dans tout le département : 2€. Cinq lignes départementales rejoignent la gare des Arcs  à partir d’Aups, Le Luc, Sainte-Maxime en passant par Plan de la Tour, Grimaud par La Garde-Freinet, et Saint-Raphaêl.

Enfin il est rappelé que le conseil général  s’est engagé à participer aux travaux qui vont commencer en 2011 en gare des Arcs-Draguignan.

 

 

 

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’AUGAD

5 FÉVRIER 2011

___________________

 

INTERVENTIONS DES ELUS

____________________________

 

 

INTERVENTION DE M. ALAIN PARLANTI,

MAIRE DES ARCS.

photo-51

 

 Chaleureusement, M. Parlanti remercie l’AUGAD et la félicite pour la qualité de son argumentation, sur laquelle il peut s’appuyer pour défendre la gare. « Vous devriez être reconnus d’utilité publique », suggère-t-il.

 Deux mille trains supprimés l’an dernier. Certes la rénovation semble engagée : ça va beaucoup mieux avec la SNCF… qui envoie ses vœux avec du chocolat ! Simple amélioration de la communication ?

M. Parlanti tient surtout à informer l’assemblée de sa dernière rencontre avec M. Cherrier, directeur régional de RFF chargé du dossier LGV PACA, et avec un représentant de la SNCF. Quelques points importants :

Future gare LGV : emplacement « flottant » entre Les Arcs et Le Muy, mais il se confirme qu’elle sera bien là. Hypothèse vraisemblable : elle sera doublée d’une gare traditionnelle. Qu’en sera-t-il de l’actuelle gare des Arcs-Draguignan ? Impossible de répondre actuellement, mais comme c’est pour une échéance lointaine (2023 ? ), il faut continuer à l’améliorer pour les nombreuses années à venir. Pour l’ensemble du projet les questions de financement se posent avec acuité. (M. Parlanti note que faire financer par des communes aux moyens limités des entreprises comme RFF qui font des bénéfices, cela ne va pas de soi. )

Les études sont engagées à hauteur de 86M d’euros. Il est donc difficile de ne pas en accepter les conclusions ou de les recommencer. M. Parlanti a remarqué la ferme volonté de ses interlocuteurs de poursuivre le projet jusqu’à son terme.

Le tracé : plusieurs possibilités, beaucoup de rumeurs. Ce serait plutôt le tracé au sud des Arcs qui serait retenu (« j’ai cru comprendre… »). Le fuseau est actuellement large d’1km. Impression de M. le Maire : interlocuteurs ouverts à la discussion, très attentifs à la lutte contre les nuisances, le bruit etc. Prêts à apporter à la commune des compensations pour les terres agricoles ou les vignes qui pourraient être touchées lors de la réalisation du projet.

Actuellement, pas d’autres informations. M. Parlanti semble avoir été sensible au souci de ses interlocuteurs d’étudier avec les élus les solutions les moins mauvaises pour leurs communes.

 

INTERVENTION DE M. MORISSE,

MAIRE DE SAINTE-MAXIME

 photo-41 

 En quelques mots, M. Morisse dit le soutien qu’il tient à nous manifester en son nom propre et de la part du Comité des Élus du golfe qu’il est venu représenter à l’AG. Pour rendre ce soutien effectif, M. Morisse a adhéré à l’AUGAD ce matin, de la part de tous les élus du golfe. Tous se mobilisent pour faciliter l’accès de leurs administrés à la gare des Arcs-Draguignan.

Certes Saint-Raphaël est la gare « historique » du Golfe. Mais à présent celle des Arcs est plus facile d’accès, et il est plus rapide d’y parvenir grâce à l’amélioration de la route Sainte-Maxime-Le Muy.

M.Morisse dit sa solidarité avec son collègue des Arcs concernant la question du stationnement à la gare : il est coûteux  et difficile d’ aménager des parkings.

 

INTERVENTION DE M. LE DEPUTE

JEAN-MICHEL COUVE

 photo-31

 

 « Très heureux » de retrouver l’AUGAD, M. Couve constate qu’au vu de son historique l’association « a fait un travail considérable », beaucoup d’améliorations de la gare sont dues à son action. « Il vous faudrait des subventions plus importantes ».

 Ces remarques ne dispensent pas de constater à quel point il est difficile d’obtenir de la SNCF des arrêts TGV supplémentaires; Il reste à faire beaucoup de travail car le bureau de M. Guillaume Pépy, président de la SNCF, est plutôt fermé (même à un député).

 La gare des Arcs est la gare du Golfe de Saint-Tropez. M. Couve nous suggère d’élaborer un questionnaire à destination des 50 000 habitants qui y vivent pour mieux connaître leurs habitudes et leurs besoins en transports collectifs et particulièrement ferroviaires.

 

 

INTERVENTION DE M. ALEMAGNA,

MAIRE DE LORGUES.

 photo-21

 

Souhaitant être très bref, M. Alemagna souligne que la CAD est partie prenante du projet de l’AUGAD, et veut améliorer les transports collectifs. Il  remercie l’AUGAD pour son action.

—————————————————————————————————————-

Le Président Michel Pourriol conclut ces interventions en disant quelques mots sur la question des parkings : ils sont saturés, car il y a eu une augmentation très importante du nombre de voyageurs en gare des Arcs, et que les voyageurs du Golfe viennent aussi de plus en plus nombreux. La solution n’est pas d’augmenter encore le nombre de places de parkings, mais d’améliorer l’offre et le fonctionnement des transports collectifs (bus, covoiturage et autres).

_____________________________________________________________________________________

 Au terme de ces interventions, l’AUGAD doit prendre garde à ne pas développer un ego surdimensionné ! Plus sérieusement, en remerciant tous ces élus pour leur présence et leur constant soutien, l’AUGAD sait que cette reconnaissance lui crée des obligations et doit la rendre encore plus exigeante pour défendre les usagers des différentes communes desservies par la gare des Arcs-Draguignan, y compris celles du Golfe de Saint-Tropez.