Contient les informations sur la vie de l’association

Madame, Monsieur,  

 

Vous avez, comme nous, constaté qu’après une amélioration de la qualité de
service due à la mise en place du Plan Priori T, la qualité du réseau TER s’est
de nouveau dégradée  depuis la rentrée 2012 et de nouveau cet
été : trains supprimés, retards fréquents, pannes de matériel  …
La quasi – totalité des lignes régionales sont de ce fait revenues  en
 deçà des objectifs conventionnels fixés par la convention Région – SNCF.

 

En conséquence, le nombre d’usagers qui avait connu une progression
importante depuis 2011 stagne aujourd’hui, malgré l’impact de la réforme
tarifaire menée par la région (plus de 80 000 cartes Zou vendues) et la
saturation croissante du trafic routier. Certains salariés  qui avaient
décidé de laisser leur véhicule pour le ferroviaire reviennent aujourd’hui sur
leur choix du fait du manque de fiabilité.

 

Le conseil régional, en tant qu’autorité organisatrice de transports, ne
pouvant  se satisfaire de cette situation a demandé à la SNCF, dès cette
rentrée, de trouver des solutions pour améliorer la qualité de son service.
Ainsi, j’ai rencontré, le 21 Août 2013, le directeur régional de la SNCF,
Philippe BRU. Il  s’est engagé sur  des mesures immédiates dès
septembre pour remédier aux dysfonctionnements constatés

 

Ces mesures immédiates  porteront sur :

 

–   le matériel roulant qui est le point faible et
génère la majorité des problèmes : mise en place de rames
supplémentaires louées aux régions Nord Pas de Calais et Languedoc –
Roussillon. Une présence renforcée d’agents sur la Côte d’Azur et sur Marseille
ainsi qu’une équipe mobile de dépannage afin d’améliorer les conditions de
maintenance.

 

–   l’organisation de l’offre des TER :
amélioration du contrôle préalable à la mise en place des rames en gare afin d’anticiper
toutes difficultés et reprise du train de réserve (rame + personnel) à
Marseille St Charles et à Aubagne utilisé en cas de défaillance d’un TER.

 

Dès octobre prochain, un plan plus complet sera présenté par la SNCF,
portant notamment sur l’amélioration  de la maintenance et de l’entretien
 des rames, très insatisfaisants à ce jour, ainsi  que  sur la
présence, le contrôle et l’information à bord des trains.

 

Il est essentiel de retrouver la confiance des usagers dès cette rentrée
qui  verra, par ailleurs, se concrétiser des investissements lourds
réalisés par notre région : ouverture de la liaison Avignon centre –
Avignon TGV et mise en service de la 3ème voie sur la Côte d’Azur  fin
2013.

Le retour rapide à une qualité de service conforme aux attentes est
d’autant plus nécessaire que nous aurons à faire face fin 2013 et 2014 à
d’importants travaux de régénération nécessités par l’état de
l’infrastructure : tunnels de Cimiez, de Monaco, ligne des Alpes, etc …

 

Je sais pouvoir compter sur votre vigilance au service de l’amélioration de
la qualité de service et du respect des usagers. Nous ferons ensemble un
premier bilan des résultats obtenus lors de la prochaine session des comités de
ligne et lors de rencontres avec les associations d’usagers.

 

En attendant, bonne rentrée à toutes et tous et à bientôt

 

Très cordialement, 

 

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l’éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

27 place Jules Guesde

13481 Marseille cedex 20

 

Téléphone: 04 91 57 55 63

Mobile: 07 86 14 61 55

 

Invitation des associations d’usagers
à la direction régionale de la SNCF

à Marseille mardi 2 juillet 2013.

Réunion d’information des associations d’usagers.

Les travaux d’infrastructure
ferroviaire

       
Ouverture à la circulation des trains
de la 3ème voie entre ANTIBES et CAGNES sur MER permettra le
dépassement des Trains de la vie quotidien s’arrêtant à toutes les gares par
les TGV pour plus de fluidité du trafic. Entre NICE et CANNES, la différence
entre les temps de parcours d’un train direct et d’un omnibus est de 20 à 25
minutes. La troisième voie permettra un dégagement pour permettre  le dépassement de ces trains par un TGV par
exemple.

L’ouverture de la 3ème voie entre MARSEILLE et AUBAGNE
ouvrira en 2014/2015.

      
La Pauline HYERES et NICE – BREIL
augmentation de a capacité de la ligne

      
CANNES – GRASSE augmentation de la
capacité de la ligne et réouverture le 7 juillet après la fermeture de la ligne
par un éboulement de terrain.

      
La réouverture de la ligne CARNOULES
– GARDANNE est à l’étude et n’interviendra pas avant 8 ans au plus tôt.

       
Les travaux pour le confortement du
tunnel de Monaco  dureront  6mois du 1er novembre 2013 au 31
mars 2014.  Le trafic ne sera pas
totalement interrompu mais les trains seront ralentis et circuleront sur une
seule voie,

      
Accroissement continu des
investissements : 100 millions d’Euros en 2011, 170 millions en 2012 et
260 millions en 2013 en progression constante.

      
Parmi les projets de travaux concernant
les lignes nouvelles en région PACA, seul la construction de la gare
souterraine Saint Charles saturation de la gare avec l’accroissement du trafic
en direction d’AIX – GARDANNE sera réalisé pour désenclaver le port de commerce  de la ville.

3. Une demande de validation d’une liaison directe  entre 
MARSEILLE  et  GÊNES par l’ opérateur ferroviaire THELLO
(regroupant TRAINITALIA et VEOLIA) est à l’étude. La décision sera prise avant
la fin de l’année 2013.

2. La sécurité dans les trains.

Politique sécuritaire de la SNCF vidéo et création de la SUG
(surveillance générale) composée de 180 agents qui interviennent à MIRAMAS,
AVIGNON, MARSEILLE, TOULON, NICE, CANNES.

Avec les objectifs de sécurité des voyageurs et des agents et en
particulier des contrôleurs, assistance, lutter contre la fraude.

3. La propreté dans les voitures TER.

Elle doit
être améliorée par la présence d’un agent d’entretien dans chaque TER chargé
d’assurer le nettoyage pendant le voyage et en particulier des toilettes.

 

Voilà quelques
objectifs qui devraient améliorer la qualité du service public de la SNCF mais
beaucoup reste à faire, en particulier, l’amélioration de l’accès au quai 2 de
la gare des Arcs non réalisé actuellement, le renouvellement du matériel
roulant vétuste, voitures et motrices , une augmentation très significative de
la régularité des TER, le rétablissement de l’arrêt du TGV de 10h48 pour lequel
nous avons manifesté devant la gare le 22 juin dernier.

 

Notre
mobilisation reste donc entière. Dans l’attente de nous retrouver à la rentrée,
le bureau et le conseil d’administration vous souhaitent de bonnes vacances et
d’excellents voyages… en train bien sûr.

 

                                                                            René
JUST

                                                                   Président
de l’AUGAD

 

 

 


Améliorer les conditions d’accueil en gare des Arcs pendant et après les travaux.


« COMMUNIQUE.
De petites avancées pour l’accueil en Gare des Arcs/Draguignan. Le jeudi 25 avril, les organisations syndicales CGT, Sud-rail et FO étaient reçues en audience par la direction de l’Etablissement d’Exploitation Voyageurs Côte-d’Azur concernant les conditions d’accueil des usagers de la Gare des Arcs/Draguignan depuis le début des travaux. A cette occasion, les organisations syndicales ont déposé les 380 signatures de la pétition qui avait fait l’objet d’une initiative le 25 mars sur le parvis de la Gare. Usagers et Cheminots demandaient ensemble l’amélioration des conditions d’accueil en Gare des Arcs/Draguignan pendant et après les travaux. La direction répond favorablement sur le maintien de l’accès aux « bornes libre service » permettant l’achat et le retrait d’un billet jusqu’au dernier train à réservation, soit 21h30. Les organisations syndicales déplorent néanmoins que la solution trouvée par la direction intervienne 5 mois après le début des travaux. Sur l’accueil et l’attente en gare des usagers, la direction annonce qu’elle n’a pas de solutions à apporter pour améliorer l’accueil et l’attente des usagers et reconnaît avoir occulté cet aspect dans la phase de réalisation des travaux. Une nouvelle fois, l’éclatement de l’entreprise SNCF et sa gestion par « activité » laissent apparaître des dysfonctionnements dont les cheminots et usagers sont les premiers à subir les conséquences. Concernant la création d’un poste d’accueil, la direction reste floue mais laisse entrevoir la possibilité de l’amélioration de la prise en charge des voyageurs. L’intersyndicale CGT, Sud-Rail et FO resteront vigilants sur les engagements de la direction et continueront de veiller à la fois sur les conditions d’accueil des usagers et de travail des cheminots de la Gare des Arcs/Draguignan. »


Réforme du rail

les principales recommandations des rapports Bianco et Auxiette

Vous pouvez consulter le texte des rapports BIANCO et AUXIETTE concernant l’amélioration du fonctionnement de notre système ferroviaire en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.euractiv.fr/industrie/reforme-du-rail-les-principales-recommandations-des-rapports-bianco-et-auxiette-18875.html

Industrie Réforme du rail : les principales recommandations des rapports Bianco et Auxiette

Source : http://www.euractiv.fr/industrie/reforme-du-rail-les-principales-recommandations-des-rapports-bianco-et-auxiette-18875.html
Copyright © EurActiv.fr