Paris, le 2 décembre 2008

 

 

Madame,

 

Je lis l’article flatteur que vous consacre Le Club de la presse de Marseille sur son site Internet, d’où ma démarche pour vous parler de mon projet.

 

J’ai entrepris de constituer une association dont l’objet très précis est d’obtenir l’installation de glissières ou plans inclinés pour faciliter le roulement des valises dans les escaliers de gare. Ne souriez pas, ça existe en Chine et ….en France à la gare de Vierzon mais je n’en ai pas vu ailleurs !

 

Cette commodité faciliterait la vie du voyageur surtout lorsqu’il n’y a pas d’ascenseur (par exemple Les Arcs Draguignan) Il ne s’agit pas d’une installation lourde mais simplement d’un plan incliné ( en tôle forte par exemple comme à Vierzon) en bordure de l’escalier et d’une largeur de 25 à 30 cm. Ce n’est pas dangereux et n’attendons pas la future gare TGV, ceci dit pour couper court aux objections.

 

En ce qui concerne Les Arcs-Draguignan ne pourrait-on adopter immédiatement cette mesure peu coûteuse et bien venue dans l’optique du « Voyage plaisir » slogan de la SNCF. L’accès aux quais de la gare des Arcs-Draguignan est pour l’instant une épreuve.

 

Accepteriez-vous d’être notre avocat ardent auprès du service compétent de la direction régionale ?

 

En vous remerciant de votre attention, croyez, Madame la directrice, à l’assurance de ma meilleure considération

 

       

 

 

 

 

 

 

         

 

Madame Dominique ROVETTA

Directrice de la communication régionale

Esplanade St CHARLES 

13001 MARSEILLE  01

 

 

 

 

 

Accessibilité à la gare des Arcs-Draguignan. Glissières

 

 

le 9 mai 2009

 

 

 

Monsieur le président,

 

 

 

C’est l’absence totale de réaction des opérationnels qui me conduit à vous saisir de ce problème très local mais symbolique.

 

 

La gare de Vierzon possède des glissières en métal pour faire rouler les valises. Elles sont installées sans grand frais le long des escaliers desservant le souterrain.

 

 

Pourquoi le même modeste dispositif pourtant si commode ne peut-t-il être installé immédiatement à la gare des ARCS-DRAGUIGNAN ? sans attendre un plan de rénovation général.

 

 

Croyez, Monsieur le président à mes sentiments dévoués.

 

 

 

 

Monsieur Guillaume PÉPY

Président directeur général

SNCF

 

 

 

> Message du 17/07/10 13:06
> De : « Pierre Fourneret »
> A : « presidentaugad83michel pourriol »
> Copie à :
> Objet : Re : articles journaux
>
> Monsieur le Président,
>     En tant qu’initiateur des  glissières à la gare des Arcs-Draguignan  (voir ci-dessous
mes correspondances avec Mme Rovetta et ma lettre à M. Pépy en 2008, 2009) je réagis à l’information relatives à leur prochaine interdiction partielle. Il faut remercier le SNCF d’avoir pris la décision de